<
Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5591 du jeudi 24 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

- La Maison de l’Entreprise du Burkina Faso lance :

1) un avis de recrutement pour le recrutement d’une agence de communication chargée des actions de communications 2014 au profit de la MEBF.

PDF - 413.2 ko
Cliquez ici

2) Avis d’Appel d’offres pour l’acquisition de matériels informatiques, de matériel de réseaux et des onduleurs au profit de la MEBF.

PDF - 342.5 ko
Cliquez ici

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

Glisser comme l’eau sur les plumes d’un canard : ça n’a eu aucun effet psychologique.

Ex. : Je ne l’aimais plus. Ses mensonges m’ont donc glissé dessus comme de l’eau sur les plumes d’un carnard.

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

Espace Environnement

EDUCATION ENVIRONNEMENTALE
Le document programme minimal validé

Des acteurs du ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD), et de ceux en charge de l’éducation ont tenu un atelier le 21 juillet 2011 à Ouagadougou en vue de valider le document programme minimal d’éducation environnementale. Conçu pour les cycles préscolaire, primaire et secondaire du Burkina Faso, ce référentiel doit permettre de fournir aux citoyens, dès la base, les fondamentaux nécessaires à une gestion responsable de leur cadre de vie.
En reconnaissant le droit de tout citoyen (...)

Suite...

EDUCATION ENVIRONNEMENTALE DES ENFANTS
Les ONG E&D et ESBF maintiennent le cap

L’ONG Enfant et Développement (E&D) en collaboration avec Enfant du sahel Burkina Faso, a organisé un camp de reboisement au profit des enfants, du 26 au 30 juillet 2011 à Pensa, une localité située à 90 kilomètres au Nord-Est de Kaya. Cinq (5) jours durant, 180 enfants venus des différentes zones d’interventions de l’ONG E&D ont été formés à la plantation d’arbres et à la protection de l’environnement. A la fin de leur séjour, les campeurs étaient heureux d’avoir mis en terre 500 plants, et surtout (...)

Suite...

CONVENTION DES NATIONS UNIES DE LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION
Les pays membres de la CEDEAO s’attèlent à une harmonisation des textes

Les pays membres de la CEDEAO et leurs partenaires de la Convention des Nations unies de lutte contre la désertification (UNCCD) ont organisé une rencontre en vue de s’accorder sur une position commune à défendre à la rencontre régionale Afrique et mondiale. La rencontre s’est tenue du 15 au 17 août 2011 à Ouagadougou.
Les points focaux de la convention des Nations unies se sont évertués à trouver un consensus dans l’espace ouest-africain en vue de mettre en place une convention qui repondra aux (...)

Suite...

CAMPAGNE DE REBOISEMENT
Le CAADO apporte sa touche

Le Cercle des amis d’Alassane Dramane Ouattara (CAADO) a organisé une journée de reboisement le lundi 15 août 2011 à Bangr weogo. Placée sous le parrainage de l’amabssadeur de la Côte d’Ivoire au Burkina, Abdou Touré, cette journée a connu la participation de plusieurs jeunes, membres du cercle. L’objectif de ce geste est, de l’avis du président du CAADO, Adama Kiema, l’apport de leur touche à la campagne de reboisement afin de stopper l’avancée du désert.
Bangr-weogo, c’est le lieu choisi par le Cercle (...)

Suite...

Mangodara :
Un CSPS à moins d’un kilomètre de la forêt classée de Dida

La forêt classée de Dida se videra-t-elle un jour de ses occupants ? C’est la question que se posent les agents des Eaux et forêts de la commune rurale de Mangodara, située à environ 105 kilomètres de Banfora, chef-lieu de la région des Cascades. Classée exactement le 4 août 1955 suivant le décret du 4 juillet 1935 portant régime forestier de l’AOF de la subdivision de Sidéradougou, cercle de Banfora, cette forêt couvre une superficie de 75 000 ha. De nos jours, elle se trouve être occupée à plus de 35% (...)

Suite...

PRESERVATION DES RESSOURCES NATURELLES
Vers une restauration du lac Bam

Le lac Bam est la plus grande retenue naturelle d’eau du Burkina Faso. Situé dans la région du Centre-Nord, le lac constitue la première source de revenus pour plusieurs ménages de la province. Mais ces dernières années, la réserve d’eau naturelle est menacée de disparition du fait de plusieurs facteurs, d’où l’initiation d’un projet en vue de sa restauration.
Le lac Bam s’étend sur 35 km avec un bassin versant de 2 610 m2. Selon les experts du domaine, il avait une capacité de stockage initiale de plus (...)

Suite...

VALORISATION DES RESSOURCES NATURELLES
Le lac Bam s’inscrit dans la convention de RAMSAR

Les participants à la réunion régionale africaine de la convention de Ramsar, réunis à Ouagadougou depuis le 3 septembre 2011, ont effectué une visite de terrain sur le lac Bam à Kongoussi le 5 octobre 2011. La délégation forte de plus de 100 personnes avait à sa tête le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement et du développement durable du Burkina Faso.
Le lac Bam du Burkina Faso a été reconnu comme site d’intérêt international par la convention de Ramsar en 2009. C’est ainsi qu’à (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE
Renforcer la concertation et le dialogue entre les acteurs

Il s’est tenu à Ouagadougou, du 3 au 5 novembre 2011, les états généraux sur l’environnement et le développement durable. Placée sous le haut patronage de Beyon Luc Adolphe Tiao, Premier ministre burkinabè, cette rencontre de travail a permis de susciter des échanges et des concertations entre les parties prenantes autour des questions liées à l’environnement et au développement durable.
Le rapport Brundtland de 1987 a défini le développement durable comme "un développement qui répond aux besoins des (...)

Suite...

ETATS GENERAUX SUR L’ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Une politique nationale de développement durable d’ici à 2012

Placés sous le haut patronage du Premier ministre burkinabè, Beyon Luc Adolphe Tiao, les états généraux sur l’environnement et le développement durable tenus les 3 et 4 novembre 2011 ont accouché d’une feuille de route détaillée. Contenant neuf recommandations, ce référentiel dont la mise en œuvre court jusqu’en fin décembre 2014 suggère, entre autres, l’élaboration et l’adoption d’une politique nationale de développement durable d’ici fin décembre 2012.
Les états généraux sur l’environnement et le (...)

Suite...

ASSAINISSEMENT DE GOURCY
Les jeunes en ordre de bataille

Le mardi 23 août 2011, l’Association théâtre jeunesse espoir, en collaboration avec la coordination des associations et mouvements de jeunesse de Gourcy, a procédé au lancement d’une opération de curage collectif des caniveaux. C’est le haut- commissaire du Zondoma, Hassane Sawadogo, qui a donné le premier coup de pelle de l’opération en compagnie du maire, Dominique O. Ouédraogo.
Des caniveaux bouchés ou transformés en dépotoirs d’ordures ménagères, invisibles à certains endroits ; c’est le triste (...)

Suite...

PRISE EN COMPTE DES QUESTIONS LIEES A L’ENVIRONNEMENT
Les cellules environnementales renforcent leurs capacités

Il se tient à Ouagadougou, du 15 au 17 novembre 2011, une session de formation dont le but est de renforcer les capacités des membres des cellules environnementales des ministères, régions administratives et autres entreprises publiques et privées pour une efficace intégration des questions liées à l’environnement dans les politiques publiques. Organisée par la Direction générale de l’économie et de la planification, cette séance permettra de faciliter la prise en compte de la dimension environnementale (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Un atlas pour mieux comprendre la biodiversité du Burkina

La cérémonie de dédicace de l’"Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II : Burkina Faso", a eu lieu le 16 décembre 2011 à l’Université de Ouagadougou.
L’atlas de la biodiversité du Burkina est une collection d’informations basée sur des méthodes scientifiques. Il a été initié dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif dénommé BIOTA, (Biodiversity monitoring transect analysis in Africa) entre les universités, institutions et centres de recherche du Burkina et de l’Allemagne. Il a été (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
GREEN développe des initiatives

A l’occasion de la clôture de son atelier de partage sur les stratégies d’information et les programmes environnementaux en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’association GREEN a présenté à la presse les conclusions de ces travaux. La cérémonie de présentation a eu lieu le vendredi 16 décembre 2011 à Ouagadougou.
GREEN est une ONG sénégalaise née de la volonté d’un groupe de cadres et de chercheurs soucieux de la préservation environnementale. Elle a organisé un atelier de valorisation des acquis et de (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Un atlas pour mieux comprendre la biodiversité du Burkina

La cérémonie de dédicace de l’"Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II : Burkina Faso", a eu lieu le 16 décembre 2011 à l’Université de Ouagadougou.
L’atlas de la biodiversité du Burkina est une collection d’informations basée sur des méthodes scientifiques. Il a été initié dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif dénommé BIOTA, (Biodiversity monitoring transect analysis in Africa) entre les universités, institutions et centres de recherche du Burkina et de l’Allemagne. Il a été (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Un atlas pour mieux comprendre la biodiversité du Burkina

La cérémonie de dédicace de l’"Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II : Burkina Faso", a eu lieu le 16 décembre 2011 à l’Université de Ouagadougou.
L’atlas de la biodiversité du Burkina est une collection d’informations basée sur des méthodes scientifiques. Il a été initié dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif dénommé BIOTA, (Biodiversity monitoring transect analysis in Africa) entre les universités, institutions et centres de recherche du Burkina et de l’Allemagne. Il a été (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Un atlas pour mieux comprendre la biodiversité du Burkina

La cérémonie de dédicace de l’"Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, tome II : Burkina Faso", a eu lieu le 16 décembre 2011 à l’Université de Ouagadougou.
L’atlas de la biodiversité du Burkina est une collection d’informations basée sur des méthodes scientifiques. Il a été initié dans le cadre d’un projet de recherche collaboratif dénommé BIOTA, (Biodiversity monitoring transect analysis in Africa) entre les universités, institutions et centres de recherche du Burkina et de l’Allemagne. Il a été (...)

Suite...

IMPLICATION DU SECTEUR PRIVE DANS LA GESTION DURABLE DE L’ENVIRONNEMENT
Vers des modes de consommation et de production durables

Le Ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD), de concert avec le Ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA) et ses partenaires, a organisé les 20 et 21 décembre 2011 à Ouagadougou, le deuxième symposium national sur l’implication des entreprises privées et de l’industrie dans la gestion durable de l’environnement sous le thème : « Les modes de consommation et de production durables ». La rencontre qui regroupe des acteurs de monde de la production et de la (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
"SOS pour la forêt classée de Dida"

La recolonisation de la forêt classée de Dida dans le département de Mangodara est au cœur des préoccupations en matière de préservation de la biodiversité. Sur le terrain, les agents de l’administration n’arrivent pas à faire respecter la loi. Depuis la dernière tentative de déguerpissement, les activités portant atteintes à l’environnement y sont menées tous azimuts. Un rapport des services techniques du département de Mangodara sur la situation alarmante de cette forêt classée ouvre le débat sur la (...)

Suite...

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE OUAGADOUGOU
Ils tuent 17 vautours et écopent de 18 mois de prison
13 Messages

A l’audience du 18 janvier 2012 au Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagdougou, les juges avaient à trancher sur l’affaire du trafic de specimens intégralement protégés. Le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD), qui s’est constitué partie civile au procès, s’est fait représenter par le directeur des affaires juridiques et du contentieux, Antoine Kaboré et un spécialiste de la faune, l’inspecteur des eaux et forêts, Djakaridia Traoré. Les trois prévenus ont été jugés coupales (...)

Suite...

DESERTIFICATION ET PAUVRETE EN AFRIQUE DE L’OUEST
Quatre pays sahéliens se mobilisent

Il s’est ouvert, les 7 et 8 février 2012 à Ouagadougou, une réunion technique restreinte du comité sous-régional de pilotage du Fonds Italie/CILSS. Cette réunion a pour objectif d’informer les participants sur le contenu technique et la mise en œuvre du programme régional de gestion durable des terres et d’adaptation aux changements climatiques au Sahel et en Afrique de l’Ouest (PRGDT).
Des experts venus du Mali, du Niger, du Sénégal et du Burkina Faso ont pris part les 7 et 8 février derniers, à une (...)

Suite...

LANGUE, ENVIRONNEMENT ET CULTURE
Le colloque international multidisciplinaire de Ouagadougou à rééditer

Le Colloque international de Ouagadougou qui s’est ouvert le jeudi 8 mars sous le thème : « langue, environnement et culture : les enjeux de la recherche pluridisciplinaire pour un développement durable des territoires » s’est refermé le samedi 10 mars à Ouagadougou. Il ressort que les participants ont pris la mesure de l’intérêt que porte le sujet et recommande la réédition de l’activité.
« Considérant la pertinence avérée du thème du présent colloque ; considérant la richesse des différentes (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Le CES s’attaque aux sachets plastiques
42 Messages

La première session ordinaire au titre de l’année 2012 du Conseil économique et social (CES), ouverte le 12 février dernier, a pris fin hier 14 mars sur des notes d’espoir. Cette session a pris une recommandation importante sur les sachets plastiques ; session placée sous le thème : « Environnement et développement durable : Comment intégrer les questions environnementales dans les stratégies de croissance ? »
Celui qui a visité le Rwanda peut se réjouir d’avoir vu un pays véritablement hostile aux (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE DE MANGODARA
« Le professeur déstabilisateur »
13 Messages

L’auteur du texte ci-dessous donne sa version des faits sur la polémique qu’il y a actuellement autour du déguerpissement des habitants de la forêt classée de Dida, à Mangodara. Toutefois, certains passages, pour des raisons d’éthique et de déontologie, ont été supprimés.
Depuis quelques mois, la forêt classée de Dida fait l’objet de divers commentaires publics paraissant dans la presse nationale. Le 19 mars dernier, un écrit paraissait dans votre livraisonn°5073 sous l’intitulé : « Des déguerpis prennent (...)

Suite...

PROJET INITIATIVE PAUVRETE-ENVIRONNEMENT
Les acteurs s’engagent à œuvrer pour l’atteinte des résultats

L’atelier d’élaboration de messages et de désignation d’ambassadeurs du projet Initiative pauvreté – environnement (IPE) a clos ses travaux, le 6 avril 2012 à Kaya. La cérémonie de clôture de cet atelier dont les conclusions sont jugées pertinentes et doivent être mises en application bientôt, a été présidée par Fatou Barro, représentant le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD).
« Tout ce qui n’a pas de base s’écroule, tout ce qui n’a pas de gardien se perd », a signifié Oumar Ndiaye, (...)

Suite...

SESSION ELARGIE CIRCONSCRIPTION n°10 DU FONDS POUR L’ENVIRONNEMENT MONDIAL
Vers une maîtrise des mécanismes de financement

Il s’est tenu à Ouagadougou les 17 et 18 avril 2012, la réunion élargie de la circonscription n°10 du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Pendant deux jours, les participants qui sont venus de 8 pays sahéliens de l’Afrique de l’Ouest et du Tchad ont permis, dans la synergie, d’assurer un meilleur dialogue sur les mécanismes de financement des activités du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Exposés et études de cas pratiques ont constitué l’essentiel des travaux qui seront suivis d’une (...)

Suite...

COMMUNE DE ZIMTANGA
« L’avenir environnemental et humanitaire semble hypothéqué »

Pour l’auteur de la correspondance suivante, l’intervention du Premier ministre, est plus que jamais indispensable pour que soit préservé l’espace environnemental à Zimtanga, menacé par le traitement traditionnel du cyanure.
Excellence,
Je viens par la présente, vous adresser mes vives félicitations pour vos énormes efforts surtout dans le rétablissement de l’ordre dans le pays. C’est justement pour cela que nous vous demandons d’avoir un regard du côté du village de Bayendfoulgo, dans la commune (...)

Suite...

GESTION DES DISTRICTS SANITAIRES
Vingt médecins formés à Kongoussi
1 Message

La cérémonie de clôture de la 21e session de formation des médecins en gestion des districts sanitaires s’est déroulée le 21 avril 2012 au centre saint martial de Kongoussi. Au cours de cette cérémonie, les médecins formés ont reçu des attestations de participation en présence du secrétaire général du ministère de la Santé et des autorités provinciales du Bam.
Ils sont au total 20 médecins, venus de 12 régions du Burkina, à prendre part à la 21e session de formation des médecins en gestion des districts (...)

Suite...

ANCIENS ENFANTS DE TROUPE/SECTION UNIVERSITE
72 heures pour servir l’environnement

L’Amicale des anciens enfants de troupe /section université (AAET/SU) a organisé les 18, 19 et 20 mai 2012, ses 72 heures au cours desquelles, l’accent a été mis sur les enjeux liés à l’environnement et sa protection. Pour le président de l’Amical, R. Frédéric Compaoré, cette activité montre l’intérêt que les membres portent à l’environnement. Cross, ramassage de sachets plastiques et activités positives ont constitué l’essentiel de ces 72 heures de 2012.
Ils sont des anciens pensionnaires du Prytanée (...)

Suite...

OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL
Un outil de planification des projets

L’ONG Diakonia a organisé du 22 au 24 mai 2012 à Ouagadougou un atelier portant sur les changements climatiques et sur l’environnement. Pendant 3 jours, 14 participants issus de différentes organisations ont été initiés à l’impact de l’outil environnemental sur les projets. Comment améliorer l’impact environnemental d’un projet ? De quelle façon les changements climatiques sont-ils une menace pour la viabilité d’un programme ? Ce sont, entre autres, les questions qui ont suscité un intérêt particulier pour (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
Un projet sous-régional contre les émissions de mercure

Du 17 au 19 mai dernier, Ouagadougou a abrité l’atelier de lancement du programme régional sur l’orpaillage. Ce programme mis en œuvre par l’ONUDI couvre le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal. Son objectif est de protéger la santé et l’environnement dans les communautés d’orpailleurs.
« Comment assurer l’amélioration de la santé et l’environnement dans les communautés d’orpailleurs en réduisant les émissions de mercure et en faisant la promotion de la bonne gestion des produits chimiques » ? C’est cette (...)

Suite...

GESTION DES ZONES HUMIDES
Le Burkina se dote d’une politique nationale
1 Message

Le Burkina Faso dispose de plus d’une dizaine de zones humaines. Pourtant, elles manquent d’un cadre pour leur protection et leur valorisation. C’est dans ce but que s’est tenu le 31 mai 2012 à Ouagadougou, un atelier en vue de valider la politique nationale sur lesdites zones. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par Urbain Belemsebgo, conseiller technique du ministre de l’Environnement et du développement durable. L’atelier est prévu pour durer 48 heures.
Doter le Burkina Faso d’une (...)

Suite...

JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT
Des activités en différé à Koumbia

Le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) a organisé, en différé, une série d’activités dans la commune de Koumbia, province du Tuy, les 8 et 9 juin 2012, et ce dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement célébrée chaque 5 juin. Parmi ces activités, une journée de salubrité, une course cycliste féminine et un mariage collectif d’agents des eaux et forêts.
La commune de Koumbia n’a pas été en reste de la célébration de l’édition 2012 de la Journée mondiale de (...)

Suite...

PROJET POLE DE CROISSANCE DE BAGRE
Le contenu du projet expliqué aux acteurs du Centre-Ouest

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet pôle de croissance de Bagré (PPCB), tous les membres du Cadre de concertation régional de développement (CCRD) du Centre-Ouest ont assisté à un atelier d’information et de sensibilisation sur ledit projet. Tenu dans la salle de conférences du Centre unitas à Koudougou le 14 juin 2012, cet atelier a permis aux participants de mieux s’imprégner du PPCB grâce aux différentes communications données par deux responsables de la maîtrise d’ouvrage de Bagré (MOB), à (...)

Suite...

PROJET POLE DE CROISSANCE DE BAGRE
Le contenu du projet expliqué aux acteurs du Centre-Ouest

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet pôle de croissance de Bagré (PPCB), tous les membres du Cadre de concertation régional de développement (CCRD) du Centre-Ouest ont assisté à un atelier d’information et de sensibilisation sur ledit projet. Tenu dans la salle de conférences du Centre unitas à Koudougou le 14 juin 2012, cet atelier a permis aux participants de mieux s’imprégner du PPCB grâce aux différentes communications données par deux responsables de la maîtrise d’ouvrage de Bagré (MOB), à (...)

Suite...

GESTION DURABLE DES TERRES
La communication et l’investissement préoccupent les acteurs

Le partenariat pour la gestion durable des terres tient, du 18 au 19 juillet 2012 à Ouagadougou, un atelier de validation des études sur l’évaluation des capacités des cadres institutionnels concernés par la gestion durable des terres, l’élaboration de la stratégie de communication de gestion durable des terres. La cérémonie d’ouverture de cet atelier s’est déroulée le 18 juillet 2012 en présence du conseiller technique du MEDD, Sammuel Yéyé et du Secrétaire permanent du Conseil national pour (...)

Suite...

OPERATION 1000 PLANTS PAR MINISTERE ET INSTITUTION
La Chambre de commerce dans la danse

Le vendredi 10 août dernier, à l’Institut supérieur de génie électrique (ISGE), la Chambre de commerce et d’industrie a procédé au lancement de l’opération 1000 plants par ministère et par institution.
C’est pour répondre au mot d’ordre lancé par le gouvernement que la Chambre de commerce et d’industrie a lancé l’opération, selon son directeur général, Franck Alain Tapsoba. En cette matinée du vendredi 10 août 2012, le personnel des différents services et les élèves de l’ISGE, pour la plupart en jogging, ont (...)

Suite...

PRESERVATION DE L’ENVIRONNEMENT
9 ONG formées au montage, gestion et suivi de projets par l’UICN

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a organisé un atelier de formation au profit de 9 Organisations non gouvernementales (ONG) en « planification, montage, gestion et suivi de projets ». Objectif : permettre à des acteurs de la société civile environnementale d’Afrique de l’Ouest d’avoir les compétences nécessaires à la rédaction d’un dossier de demande de subvention du Programme de petites initiatives (PPI). Ces ONG ont été présélectionnées dans le cadre d’un appel à projets (...)

Suite...

REALISATION DE LA GRANDE MURAILLE VERTE
Les experts se concertent à Ouaga
3 Messages

Ouagadougou abrite du 27 au 30 août 2012 une réunion régionale d’experts sur l’initiative de la grande Muraille verte pour le Sahara et le Sahel. La cérémonie d’ouverture de cette réunion s’est déroulée le 27 août 2012 en présence du ministre de l’Environnement et du développement durable, le Pr Jean Coulidiaty, et du ministre de l’Ecologie et de la protection de la nature du Sénégal, Haïdar El Ali. Cette cérémonie a permis de faire un bref aperçu de ce qui serait dit durant ces quatre jours.
Fournir des (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT
Pour une meilleure prise en charge des parcs agro- forestiers au Burkina

L’université suédoise des sciences agricoles, en collaboration avec l’Institut de l’environnement et de recherches agricoles (INERA/Burkina), a organisé, le jeudi 8 novembre 2012 à Ouagadougou,un atelier relatif à l’identification des besoins en matière de recherche. Cette rencontre regroupait une vingtaine de participants, tous issus des structures intervenant dans le domaine de l’économie et de l’environnement.
Notre couvert végétal est entrain de disparaître et cela par la faute de l’action (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
L’ONG CCFC pour les bosquets et les foyers améliorés

L’ONG Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) a entamé, depuis le mois de septembre 2011, une campagne d’actions positives pour la préservation de l’environnement. Ce projet dénommé « Gestion durable des ressources forestières dans les régions du Centre, du Centre-Sud et de l’Est », est en cours d’exécution par IDEES/ACG. L’ONG CCFC a donc initié une tournée dans les villages concernés par le projet en vue de sensibiliser les populations sur l’utilisation des foyers améliorés et la construction de (...)

Suite...

FINANCEMENT DU PROJET D’ASSAINISSEMENT DES QUARTIERS PERIPHERIQUES DE OUAGA
Une table ronde des partenaires pour combler un gap de financement de 67,5 milliards de F CFA

La mairie de Ouagadougou a organisé, le 12 novembre 2012 à Ouagadougou, une table ronde des partenaires techniques et financiers en vue de leur présenter le projet d’assainissement des quartiers périphériques de la capitale burkinabè et de mobiliser ainsi les financements nécessaires à la réalisation de ce projet. A l’issue des échanges qui ont été présidés par Lucien Marie Noël Bembamba, ministre de l’Economie et des finances, les partenaires ont confirmé leurs engagements et annoncé de nouvelles (...)

Suite...

HYGIENE ET ASSAINISSSEMENT SCOLAIRES
L’ONG Help alourdit le fourbi des enseignants de Yagma

L’ONG Help, par l’entremise du projet de réhabilitation socioéconomique des sinistrés à Yagma, a initié une formation en hygiène et assainissement scolaire au profit d’encadreurs pédagogiques et d’enseignants. Il s’est agi de former les encadreurs pédagogiques, du 2 au 5 décembre 2012, qui, à leur tour, ont formé les enseignants, du 26 au 29 novembre 2012. Dans un contexte où le problème d’hygiène et d’assainissement se pose avec acuité, il est prévu un don de matériels dans 14 structures éducatives (...)

Suite...

PROTECTION ET GESTION DURABLE DE L’ENVIRONNEMENT
Le PNIEDD validé pour un financement adéquat du secteur

Le projet de Plan national d’investissement en matière d’environnement pour le développement durable du Burkina Faso (PNIEDD) a fait l’objet d’une analyse suivie d’une validation le 14 décembre 2012 à Ouagadougou. C’était au cours d’un atelier organisé par le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD). Objectif : permettre la soumission des résultats de cette étude à une table ronde de bailleurs de fonds prévue en 2013.
Document de plaidoyer et de communication permettant d’engranger des (...)

Suite...

PROTECTION ENVIRONNEMENTALE
La voie de l’éducation à la base explorée

L’ONG Christian children’s Fund of Canada (CCFC) a organisé, du 26 au 29 décembre 2012 à Ouagadougou, en collaboration avec le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, une formation en éducation environnementale au profit de 29 enseignants et encadreurs pédagogiques. Cette formation vise à inculquer aux participants et, partant, à leurs élèves, un comportement de base favorable à la protection de l’environnement.
L’atelier de formation organisé du 26 au 29 décembre 2012 à Ouagadougou (...)

Suite...

HYGIENE ET ASSAINISSEMENT SCOLAIRE
Du matériel pour 14 écoles de Yagma

L’ONG Help et son partenaire financier SCHUMACHER, par l’entremise du Projet de promotion d’hygiène et assainissement scolaire à Yagma a procédé, le 4 février dernier à Yagma, à la remise de matériels aux écoles primaires de Yagma relevant de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Sig-Noghin. D’un coût global de 15 millions de F CFA, ce don fait suite à la formation des enseignants sur la stratégie de mise en œuvre du projet d’hygiène et assainissement qui a eu lieu du 6, au 8 décembre 2012.
L’ONG (...)

Suite...

RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES
Le ministre Jérémie Ouédraogo vit les réalités du terrain

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Jérémie Tinga Ouédraogo, a effectué, le 21 février 2013, une visite de terrain dans des fermes modèles à Barkoundba, Nomgana, Kamsonghin et Nabitenga dans la région du Plateau central. A travers cette visite, il est allé encourager les éleveurs de la région et toucher du doigt les réalités dans lesquelles ceux-ci travaillent.
Traduire ses encouragements à des producteurs modèles suite à la dernière Journée nationale du paysan qui portait sur la (...)

Suite...

BARRAGE DE ZIGA
La pollution gagne du terrain

L’Etat du barrage de Ziga est critique. Pour mesurer l’ampleur de la chose, le ministre de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, Mamounata Bélem, y a effectué une visite le 26 février 2013. A travers cette visite, le ministre Mamounata Belem et sa délégation ont touché du doigt les difficultés qui, à la longue, écourteront la vie du barrage.
« Les difficultés sont l’exploitation du barrage par les maraîchers, la colonisation des berges du barrage par les animaux. Ce qui conduit à (...)

Suite...

PROJET DE RESTAURATION DU LAC BAM
Bientôt le démarrage des travaux

Un atelier national de restitution et d’approbation des études d’Avant-projet détaillé (APD) du projet de restauration, de protection et de valorisation du lac Bam s’est tenu à Kongoussi le 28 février 2013 sous la présidence de la ministre de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, Mamounata Belem/Ouédraogo. L’atelier a regroupé une centaine de participants composés de personnes ressources du lac Bam, d’exploitants du lac, des élus locaux de la province du Bam et des partenaires (...)

Suite...

AGENDA DE DEVELOPPEMENT POST 2015
Des sachets biodégradables pour sauvegarder l’environnement

Women environnemental programmeBurkina(WEP-BF),en collaboration avec Christian Aid, a organisé une conférence de presse le 29 mars 2013 à Ouagadougou. L’objectif : faire connaître à la population la déclaration qu’ils ont adoptée pendant l’atelier consultatif des 12 et 13 mars derniers. Pendant cette rencontre, les experts et les hommes de médias ont échangé sur les questions environnementales, notamment l’appauvrissement des sols, le changement climatique, les OGM.
« Quatre cents ans, c’est la durée (...)

Suite...

GESTION INTEGREE DE LA FERTILITE DES SOLS ET DES CULTURES
Une visite commentée dans les champs de démonstration de Mani

La Direction générale des aménagements et du développement de l’irrigation, à travers le Programme d’appui au développement de l’irrigation, a organisé, le 29 mars 2013, une visite commentée des champs de démonstration de la gestion intégrée de la fertilité des sols et des cultures, à Mani dans la région de l’Est.
La forte intensité culturale qu’autorise l’irrigation accélère la baisse de la fertilité des sols. Pour contribuer à minimiser cette contrainte, la Direction générale des aménagements et du (...)

Suite...

GESTION DURABLE DES TERRES
Les parties prenantes se concertent pour un document définitif

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de partenariat pour la gestion durable des terres (CCP), la coordination nationale dudit programme a organisé un atelier national. Cet atelier a pour but de valider de concert le plan de formation en gestion durable des terres et de règlement des conflits liés au foncier. L’atelier a eu lieu les 4 et 5 avril 2013 à Ouagadougou.
Structures étatiques, collectivités territoriales, société civile, secteur privé, partenaires techniques et (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
Le Burkina montre ses ambitions à travers un nouveau code

Il était longtemps annoncé, le nouveau code de l’environnement ; et les acteurs du secteur de l’environnement peuvent se réjouir. En effet, les députés au cours de leur séance, du 2 avril 2013, ont adopté le projet de loi portant code de l’environnement au Burkina Faso. Le moins que l’on puisse dire est que cette loi vient comme un bouffé d’oxygène, et pour l’environnement au Burkina Faso, et pour les populations surtout. En voici quelques grandes lignes de cette nouvelle loi portant code de (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
Le Burkina montre ses ambitions à travers un nouveau code

Il était longtemps annoncé, le nouveau code de l’environnement ; et les acteurs du secteur de l’environnement peuvent se réjouir. En effet, les députés au cours de leur séance, du 2 avril 2013, ont adopté le projet de loi portant code de l’environnement au Burkina Faso. Le moins que l’on puisse dire est que cette loi vient comme un bouffé d’oxygène, et pour l’environnement au Burkina Faso, et pour les populations surtout. En voici quelques grandes lignes de cette nouvelle loi portant code de (...)

Suite...

INITIATIVE PAUVRETE- ENVIRONNEMENT
Pour une synergie d’actions des acteurs

Les travaux de la première consultation nationale sur la formulation de la phase 2 du projet Initiative pauvreté-environnement (IPE) se tiennent du 2 au 3 mai 2015, à Ouagadougou. Pendant 48 heures, les parties prenantes aux travaux vont fédérer leurs actions en vue de mieux lutter contre la pauvreté tout en protégeant l’environnement. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire permanent du CONEDD, Mamadou Honadia qui a représenté le ministre de l’Environnement et du développement (...)

Suite...

REFUGIES MALIENS –FAO
L’impact environnemental et la gestion du cheptel au cœur d’une réflexion

Un atelier de restitution de l’étude sur l’évaluation environnementale stratégique de l’installation des réfugiés maliens dans la région du Sahel s’est tenu les 29 et 30 avril 2013 à Dori. Une occasion pour réfléchir sur la gestion du cheptel des réfugiés maliens au Burkina Faso. Organisé par la FAO en partenariat avec le PNUD et le HCR, l’atelier a regroupé toutes les structures intervenant dans l’assistance aux réfugiés, une représentation des réfugiés et celle des communautés autochtones.
Valider, d’une (...)

Suite...

LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION
Le prochain sommet en septembre 2013 en Namibie

Le secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies de lutte contre la désertification, le béninois Luc Gnacadja a été reçu en audience, le lundi 13 mai 2013, à Kosyam par le président du Faso, Blaise Compaoré. Dans la soirée, il a animé un point de presse.
Du 16 au 27 septembre 2013 aura lieu à Windhoek en Namibie, la 11e session de la Conférence des parties à la convention sur la lutte contre la désertification. C’est l’information principale qu’est venu porter au président du Faso, le secrétaire (...)

Suite...

MESSAGE DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE
(22 mai2013)

Le 22 mai de chaque année, la communauté internationale célèbre la journée internationale de la diversité biologique. Cette commémoration est un moment privilégié d’introspection sur nos devoirs individuels et collectifs en vue de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité devenue impérative. Le Burkina Faso qui œuvre avec détermination en faveur du développement durable se joint à toutes les nations pour célébrer cette journée dédiée à ce pilier fondamental du développement durable (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT DU BURKINA
L’économie verte pour un développement durable

Le ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) a organisé, le lundi 27 mai 2013 à Ouagadougou, un atelier de sensibilisation sur le modèle Thresold 21-Burkina Faso (T21-Burkina Faso). L’objectif de cet atelier était de faire la promotion de l’économie verte au Burkina Faso.
Sensibiliser les parties prenantes et former les experts sur le modèle Thresold 21-Burkina Faso (T21-Burkina Faso) afin de promouvoir l’économie verte au Burkina Faso, c’est le but de l’atelier du lundi 27 mai (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE
Les nouvelles recrues du MEDD se forment pour mieux jouer leur rôle

Le ministère de l’Environnement et du développement durable, avec l’appui du Programme des Nations-unies pour le développement (PNUD), organise, dans le cadre de l’Initiative pauvreté-environnement Burkina (IPE-Burkina) et à travers le secrétariat permanent du Conseil national pour l’environnement et le développement durable, un atelier de formation au profit des agents forestiers nouvellement recrutés sur la protection et la gestion durable de l’environnement et l’appropriation des thématiques (...)

Suite...

EAU ET ASSAINISSEMENT AU BURKINA FASO
Vers un partenariat public-privé

Sous l’initiative du ministère de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, il se tient du 6 au 7 juin 2013 à Ouagadougou, une conférence sur le partenariat public-privé. Cette conférence a pour objectif d’informer et de sensibiliser les principaux acteurs et partenaires du secteur de l’eau et de l’assainissement sur le partenariat public-privé et les opportunités offertes en termes de contribution du privé dans le domaine de l’eau et l’assainissement au Burkina Faso. La (...)

Suite...

REFORMES EAU ET ASSAINISSEMENT
Le partenariat public-privé pour un environnement fiscal favorable

La conférence sur le partenariat public-privé dans le secteur de l’eau et de l’assainissement a pris fin le vendredi 7 juin 2013. Cette conférence s’est tenue les 6 et 7 juin 2013 sous l’égide du ministère de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement avec la participation de la Banque mondiale. Des recommandations et un plaidoyer ont été livrés à l’issue des travaux.
Après deux jours de travaux, la conférence sur le Partenariat public-privé (PPP) dans le domaine de l’eau et de (...)

Suite...

HYGIENE, ASSAINISSEMENT ET SANTE DE LA REPRODUCTION
Partager les bonnes pratiques en milieu scolaire

Encourager les élèves des lycées et collèges à cultiver et à vulgariser les bonnes pratiques en matière d’hygiène, d’assainissement et de sexualité saine en milieu scolaire c’est un objectif auquel a souscrit le Réseau africain jeunesse santé et développement au Burkina Faso (RAJS/BF). Du 23 au 25 mai 2013, le RAJS/BF, avec l’appui de son partenaire, l’UNICEF, a primé les meilleurs établissements et les meilleurs pairs éducateurs respectivement à Boulsa, Kaya et Kongoussi.
Cette initiative du RAJS/BF (...)

Suite...

ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE
Les étudiants de l’ISIG, veulent éviter le gaspillage

La Journée mondiale de l’environnement est commémorée le 5 juin de chaque année. Parallèlement à cette journée, le Club environnement et développement durable (CEDD) de l’Université Aube Nouvelle a organisé un débat sur le thème : « Penser-manger-préserver ». C’était le samedi 8 mai dernier dans l’enceinte de l’université.
Le Club environnement et développement durable (CEDD) de l’Université Aube Nouvelle veut mieux s’imprégner de la question relative à l’environnement. Il a, pour ce faire, organisé un débat sur (...)

Suite...

ATTENUATION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX
La BAD au secours du Burkina Faso

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD), Georges Lambert Ouédraogo, a procédé, le 27 juin 2013 à Ouagadougou, à l’ouverture d’un atelier de restitution du Plan de gestion environnemental et social (PGES) et de finalisation du projet BAD et ce, dans le cadre du programme d’investissement forestier.
Au sein du département ministériel en charge de l’Environnement et du développement durable, le programme d’investissement forestier fait partie des programmes (...)

Suite...

ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE OUAGADOUGOU
Un projet pour faciliter la réinsertion des détenus
1 Message

L’assainissement de la ville de Ouagadougou préoccupe les dirigeants burkinabè. C’est dans ce cadre qu’un projet a vu le jour grâce à la collaboration entre la mairie centrale de Ouagadougou et la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Ce projet, une contribution des détenus à l’assainissement de la ville, est dénommé « brigade verte de la MACO ». Le lancement officiel de ce projet a eu lieu le 17 juillet 2013 au sein de la MACO en présence des détenus, des responsables de la prison et du (...)

Suite...

SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT
Vers une harmonisation du processus de collecte de données

L’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique a initié un atelier régional sur la méthodologie de mise en œuvre du rapport mondial sur la situation du secteur de l’eau et de l’assainissement. Cet atelier qui se tient du 20 au 22 août 2013 à Ouagadougou a pour objectif d’harmoniser le processus de facilitation de la collecte de données au niveau des pays avec les différents points focaux. Et ce, en prélude à l’élaboration du rapport dénommé Global Annual Assessment for (...)

Suite...

LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION
Des acteurs veulent parler d’une même voix au nom de l’Afrique

Ouagadougou abrite, du 21 au 23 août 2013, la réunion régionale Afrique préparatoire de la 11e session de la conférence des parties à la Convention des nations unies sur la lutte contre la désertification.
Cette rencontre régionale, organisée par le Burkina Faso en collaboration avec le secrétariat exécutif et l’unité de coordination régionale de la CCD, va regrouper environ 80 participants comprenant les 54 points focaux nationaux, les représentants du secrétariat de la convention, les partenaires de (...)

Suite...

ECONOMIE VERTE
Vers la mise en œuvre d’un cadre stratégique d’appui

Ouagadougou abrite, du 26 août au 6 septembre 2013, un atelier régional sur la mise en œuvre d’un cadre analytique quantitatif et stratégique d’appui à l’économie verte. Organisé conjointement par le gouvernement du Burkina Faso, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et celui pour l’environnement (PNUE), cet atelier se veut un cadre de formation au modèle économique T-21. Il s’adresse à des professionnels actifs dans le domaine de la planification et du développement et vise à (...)

Suite...

ASSAINISSEMENT DE LA CITE DE SYA
Des secteurs sans voie d’accès

Pendant que le maire de la commune de Bobo annonce de grands chantiers visant à l’assainissement de sa cité, certains quartiers sont dans l’incertitude, tellement les promesses non tenues font légion. Du moins, c’est ce que disent les habitants de quartiers comme Sarfalao et Ouezzinville, qui crient au delaissement. Et le constat lors de notre passage les 21, 22 et 23 de ce mois pluvieux est sans commentaire.
Si la saison pluvieuse paraît le moment idéal de l’année, elle n’apporte toutefois pas le (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT AU BURKINA FASO
L’arrondissement de Goughin-Nord accompagne le ministre

Loin d’être une opération de charme, la politique de plantation d’arbres au Burkina Faso est une réalité. Les preuves se font quotidionnement dans les ministères, les communes, les entreprises, etc. C’est d’ailleurs dans cette veine que s’inscrit la commune de Ouagadougou à travers l’arrondissement n°2. Une cérémonie de plantation d’arbres a eu lieu le 31 août dernier au marché de fruits et légumes à Gounghin-Nord. Cette cérémonie à laquelle a pris part le personnel de la commune a connu une forte (...)

Suite...

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
Le bel exemple de Lydia Ludic Burkina

La pollution de l’environnement par l’utilisation des sachets plastiques ne passera pas par Lydia Ludic Burkina. En tout cas, elle y a mis fin avec sa commande d’emballages biodégradables, dans le but de les utiliser pour les besoins de ses activités commerciales. La cérémonie de remise de ces emballages a eu lieu le 8 octobre 2013 au siège de l’entreprise, en présence de son directeur général, Pierre-Michel Pons, de deux représentants du ministère de l’Environnement et du développement durable, (...)

Suite...

HYGIENE ET ASSAINISSEMENT
Les leaders traditionnels et religieux donnent leur onction

L’Association Belwet du Larlé Naaba Tigré, sous l’instigation de WaterAid, a lancé officiellement la campagne de plaidoyer et de mobilisation sociale en faveur de l’hygiène, de l’assainissement et de l’utilisation des latrines auprès de 200 leaders traditionnels et religieux. C’était le vendredi 11 octobre 2013 dans l’enceinte de la mairie de Kombissiri. Cette cérémonie de lancement était placée sous la présidence de Mamounata Belem/ Ouédraogo, ministre de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de (...)

Suite...

FONDS D’INTERVENTION POUR L’ENVIRONNEMENT
L’opérationnalisation au cœur des échanges entre les acteurs

Dans sa volonté de mettre en œuvre sa politique environnementale, le gouvernement a mis en place un instrument financier, le Fonds d’intervention pour l’environnement. C’est dans le cadre de l’opérationnalisation de ce fonds qu’un atelier régional de concertation s’est tenu le lundi 14 octobre 2013.
Faute de financements et d’outils financiers adaptés, les objectifs en matière d’environnement et de gestion des ressources forestières restent difficiles. Et pour y répondre, le gouvernement a inscrit la (...)

Suite...

ASSAINISSEMENT
Impulser les meilleures pratiques

L’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique (EAA) a mis en place le « Think Tank » africain, en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates afin de répondre à la problématique liée au souci de l’assainissement. A cet effet, un atelier de validation s’est tenu à Ouagadougou le 6 novembre dernier. Des représentants d’une dizaine de pays ont pris part à cet atelier.
De l’avis de Zacharie Boureima, représentant du secrétaire exécutif de EAA, un important écart (...)

Suite...



Copyright Les Editions Le Pays | SPIP