<
Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

Espace eau

ACCES A L’EAU POTABLE
Des échanges entre services techniques municipaux à Houndé
1 Message

Il s’est tenu les 7 et 8 juillet 2011 à Houndé, dans la province du Tuy un atelier d’échanges entre des élus locaux et leurs services techniques d’AEPA (Approvisionnement en eau potable et assainissement) et les partenaires techniques et financiers. Organisé par le programme Solidarité Eau (pS-Eau), en partenariat avec l’ONG Eau Vive, la Coopération internationale allemande (GIZ) et la région Rhône–Alpes en France, l’atelier se voulait un cadre de partage d’expériences des services techniques (...)

Suite...

POLICE DE L’EAU AU BURKINA FASO
Les acteurs de l’administration de l’eau s’en imprègnent

La Direction générale des ressources en eau (DGRE) a organisé un atelier le 19 août 2011 à Ouagadougou. Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation et de l’information des agents des différentes structures dans le domaine de l’eau.
La Police de l’eau est une structure qui consiste au contrôle de l’ensemble des usages de l’eau et plus largement des cours d’eau, lacs, mares, milieux aquatiques ainsi que des eaux souterraines. Ceci, afin de parvenir à une gestion saine et intégrée des (...)

Suite...

ACCES A L’EAU POTABLE
Le village de Bagmnini doté d’un forage

Le village de Bagmnini dispose désormais d’un forage, oeuvre du Lions club Ouaga étoile. La cérémonie officielle d’inauguration de l’ouvrage a eu lieu le 21 août 2011 dans ledit village en présence d’une population en liesse, des Lions de Ouaga étoile ainsi que des amis Lions d’autres clubs. Le président de Ouaga étoile, Silmiraogo Nabalma, a situé le don de cette oeuvre dans la logique du lionnisme et des Lions qui volent toujours au secours des plus démunis.
La population du village de Bagmnini se (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT POUR TOUS
La collecte des données comme gage

Le Centre africain pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA) tient du 5 au 7 septembre 2011 à Ouagadougou, un atelier régional sur la facilitation de l’initiative "Global Annual Assessment for Sanitation and Drinking-water" (GLAAS). L’objectif de ces 72 heures de travaux est d’échanger sur les outils de collecte et l’analyse des données collectées ainsi que l’élaboration d’une stratégie et d’un plan de collecte. Cela, en vue d’harmoniser avec les différents points focaux le processus de facilitation (...)

Suite...

ASSAINISSEMENT ET EAU POTABLE
Le PRESEA en marche dans le Centre-Nord

Le Projet de renforcement des services d’eau et d’assainissement (PRESEA) dans la région du Centre-Nord a débuté ses travaux par un atelier tenu du 20 au 22 septembre 2011 à Kaya. Trois jours durant, les participants à cet atelier, au nombre de 67, se sont appesantis sur les exigences de l’Union européenne, les stratégies nationales d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable. Le gouverneur de la région du Centre-Nord, Mariam Diallo/Zoromé, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux en (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT
Le projet "CLARA" bientôt en marche dans notre pays

Ouagadougou a abrité du 27 au 30 septembre 2011 un atelier international de planification des activités du projet "Capacity-Linked water supply and sanitation improvement for Africa’s peri-urbain and rural areas (CLARA) au Centre africain pour l’eau potable et l’assainissement (CREPA). La cérémonie d’ouverture a eu lieu le mardi 27 septembre 2011.
Lancé le 1er mars 2011, le projet CLARA dénommé (Capacity-Linked water supply and sanitation improvement for Africa’s peri-urbain and rural areas) a tenu (...)

Suite...

OFFICE NATIONAL DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT
25 aide-hydrologues au service de l’eau

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé une cérémonie de sortie de promotion d’étudiants formés au Centre des métiers de l’eau (CEMEAU) le lundi 3 octobre 2011 dans les locaux dudit centre à Pissy (prolongement du siège). Cette cérémonie qui marque la sortie officielle de 25 agents techniques de l’hydraulique formés dans le cadre du programme "Facilité africaine de l’eau" de la Banque africaine de développement (BAD), a été placée sous la présidence du ministre de l’Agriculture (...)

Suite...

PRESERVATION DES RESSOURCES NATURELLES
Vers une restauration du lac Bam

Le lac Bam est la plus grande retenue naturelle d’eau du Burkina Faso. Situé dans la région du Centre-Nord, le lac constitue la première source de revenus pour plusieurs ménages de la province. Mais ces dernières années, la réserve d’eau naturelle est menacée de disparition du fait de plusieurs facteurs, d’où l’initiation d’un projet en vue de sa restauration.
Le lac Bam s’étend sur 35 km avec un bassin versant de 2 610 m2. Selon les experts du domaine, il avait une capacité de stockage initiale de plus (...)

Suite...

TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT DE OUAGA
Ouagalais, prenez vos dispositions !
6 Messages

Le directeur de l’assainissement de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA), Félix Zabsonré, était face aux journalistes le 21 octobre 2011 dans le but d’informer les Ouagalais sur les éventuels désagréments qu’est susceptible de leur causer la 2e phase des travaux du projet d’assainissement collectif de la ville. Le chantier qui démarre le 24 octobre courant comportera 12 mois de travaux physiques et suivra le circuit allant du lycée Philippe-Zinda Kaboré au rond-point des Nations unies (...)

Suite...

ONEA
Rendre l’eau potable accessible aux plus démunis

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé un atelier de validation du cadre stratégique d’extension des services d’Approvisionnement en eau potable et assainissement (AEPA) aux populations pauvres et défavorisées en milieu urbain et périurbain le 25 octobre 2011 à l’hôtel Palm Beach à Ouagadougou. Au cours de cet atelier, les participants ont examiné le cadre stratégique proposé par le consultant Claude Wetta, en vue d’apporter des améliorations et d’adopter des actions en AEPA en (...)

Suite...

ACCES A L’EAU POTABLE ET A L’ASSAINISSEMENT
La Boucle du Mouhoun toujours dans le creux de la vague

Nonobstant les efforts considérables, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement constitue toujours une difficulté majeure dans la Boucle du Mouhoun. Selon les statistiques, en 2010, la région a enregistré un taux d’accès de 50,49% à l’eau potable en milieu rural et une moyenne d’environ 1,2% aux infrastructures d’assainissement en milieu rural et urbain.
L’objectif de réduire de moitié d’ici à 2015 la proportion de personnes n’ayant pas un accès adéquat à l’eau potable et à l’assainissement au Burkina (...)

Suite...

VALLEE DU SOUROU
Burkinabè et Maliens pour une gestion concertée

Dans le cadre de son programme d’actions pour la sauvegarde des ressources naturelles, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), à travers son Programme Afrique centrale et occidentale (PACO), a organisé les 6, 7 et 8 décembre 2011 à Bobo-Dioulasso, un atelier transfrontalier sur la gestion intégrée des ressources de la vallée du Sourou. L’atelier, qui a regroupé des parlementaires maliens et burkinabè, a permis d’aboutir à des propositions pour la sauvegarde de cette richesse (...)

Suite...

FORUM NATIONAL DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT
Les recommandations

En vue de préparer la participation du Burkina Faso au 6ème Forum Mondial de l’Eau qui se tiendra à Marseille en mars 2012, le Ministère de l’Agriculture et de l’Hydraulique a organisé les 20, 21 et 22 décembre 2011 à Ouagadougou, le Forum National de l’Eau et de l’Assainissement. Au-delà d’une concertation entre plus de 400 participants pour parler d’une même voix et porter le message du Burkina Faso à Marseille, le Forum national a été un espace de mobilisation et d’expression citoyenne, de dialogue (...)

Suite...

COMMUNE DE BANFORA
De l’eau potable pour les 22 villages rattachés

Le samedi 31 décembre 2011, le maire de la commune de Banfora, Souleymane Soulama, et le gouverneur de la région des Cascades, Léonard T. Guira, ont lancé l’opération "Eau et assainissement" au profit des 22 villages rattachés à la commune de Banfora. C’est à Tangora, une localité située à quelques encablures du chef-lieu de la commune, que le top départ de ce projet a été donné.
Dans le souci d’améliorer l’accès des populations de la commune de Banfora à l’eau potable et à l’assainissement, la commune de (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT
Pabré et l’ONEA signent un contrat d’affermage

La commune de Pabré et l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) ont signé le 31 janvier 2012 dans la salle de fête de la commune de Pabré, un contrat d’affermage visant l’approvisionnement de la commune par l’ONEA en eau potable. Aussi, le contrat ouvre un autre aspect pour l’assainissement de ladite commune. La cérémonie de signature a connu la présence du maire, Anatole Désiré Doamba et du directeur général de l’ONEA, Yamba Harouna Ouibiga.
La mairie de Pabré par son maire, Anatole (...)

Suite...

MAITRISE ET GESTION DE L’EAU AGRICOLE
Le bassin de la Volta, un centre d’intérêt
1 Message

Un atelier de concertation du programme de Défi pour l’eau et l’alimentation dans le bassin de la Volta ou « Challenge program on water and food » (CPWF), a été organisé à Ouagadougou le 14 février 2012 par le programme concerné et l’Autorité du bassin de la Volta. L’objectif était d’établir une plateforme de concertation pour le partage d’informations à double sens portant sur le processus de recherche et les résultats émergents du programme CPWF-Volta.
La répartition équitable des bénéfices et avantages de (...)

Suite...

ASSOCIATION BURKINA VERT
De l’eau potable pour le village de Bogoya
1 Message

L’Association Burkina Vert basée à Ouahigouya a inauguré un forage à Bogoya, village situé à quelque 5 kms de Ouahigouya, le 11 février 2012. C’était en présence des populations bénéficiaires, de la présidente, du Secrétaire général de l’Association, Abdoulaye Bagaya dit Doudou, et de son partenaire financier, l’association Yam-Pouiré ,représentée par sa Présidente, Monique REMY.
Le projet « assainissement » de l’association Burkina Vert poursuit son petit bonhomme de chemin .Ce projet a pour but de mettre (...)

Suite...

CADRE DE CONCERTATION SUR L’EAU POTABLE, L’HYGIENE ET L’ASSAINISSEMENT
Rapport d’activités et plan d’actions 2012-2014 examinés

Le Cadre de concertation des ONG et associations du secteur de l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement au Burkina Faso (CCEPA) a tenu son Assemblée générale le 6 mars 2012 à Ouagadougou. Cette rencontre statutaire a permis à ses participants d’échanger autour des rapports d’activités et des programmes en cours, des conclusions et recommandations de l’évaluation des opérations pilotes de la réforme du secteur de l’eau potable et de l’assainissement.
L’Assemblée générale ordinaire du Cadre de (...)

Suite...

ACCES A L’EAU POTABLE
Justice est rendue à la commune de Loumbila

La commune rurale de Loumbila aura, dans le mois d’août, son système d’adduction d’eau potable. Acquis grâce à un financement du Royaume de Belgique, cette infrastructure permettra, à terme, de desservir Loumbila et ses environnants en eau potable. C’est le ministre de l’Agriculture et de l’hydraulique, représentant le premier ministre, qui a présidé la cérémonie de lancement. Celle-ci a eu lieu le samedi 24 mars 2012 à Loumbila.
« Depuis plus de 30 ans, Loumbila, grâce à son barrage, approvisionne en (...)

Suite...

GESTION DE L’EAU ET CONSERVATION DES SOLS
Partage d’expériences à Korsimoro et Gué
4 Messages

Le vendredi 23 mars 2012, le ministère de l’Agriculture et de l’hydraulique, à travers la Direction des aménagements et du développement de l’irrigation (DADI), et dans le cadre du projet AGWATER SOLUTIONS (projet de gestion de l’eau agricole à petite échelle), a organisé une visite de terrain au profit d’une dizaine de producteurs et techniciens. A Korsimoro au Centre-nord et à Gué dans le Plateau Central, ils ont pu s’imprégner des techniques de gestion de l’eau et de conservation des sols.
Le (...)

Suite...

DECENTRALISATION EN MATIERE D’EAU ET D’ASSAINISSEMENT
Elle cherche encore ses marques à Dédougou
2 Messages

Le transfert de compétences en matière d’eau et d’assainissement à la commune de Dédougou n’est pas encore effectif et a de nombreux défis à relever. C’est la conclusion à laquelle a abouti Christophe Zouré, étudiant à l’Institut des hautes études internationales et du développement de Genève en Suisse, après une étude de terrain.
« L’appropriation de la maîtrise d’ouvrage communale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement : cas de la commune de Dédougou au Burkina Faso ». C’est le thème du mémoire qu’a (...)

Suite...

13e SOMMET DE L’INFORMATION SUR L’EAU
Vers une harmonisation des systèmes de gestion

Le ministère de l’Agriculture et de l’hydraulique en collaboration avec USAID WA-WASH et le consortium water web organise du 11 au 13 avril 2012 à Ouagadougou, le 13e sommet de l’Information sur l’eau. Le sommet se donne pour objectif de rentabiliser les systèmes d’information sur l’eau à travers le thème : « l’information sur l’eau : un dialogue transcontinental ». Le conseiller technique du ministère de l’Agriculture et de l’hydraulique, le Dr Sabné Koanda a dit tout l’espoir qui est le sien quant à la (...)

Suite...

ACCES A L’EAU POTABLE ET L’ASSAINISSEMENT
Les lauréats du concours artistique et littéraire récompensés

La remise des prix aux lauréats du concours artistique et littéraire sur l’accès à l’eau potable et l’assainissement organisé par l’ONG WaterAid à l’intention des enfants vivant avec un handicap a eu lieu le 14 avril 2012 à Ouagadougou. Les récompenses étaient composées de bourses scolaires, de fournitures scolaires et de sacs scolaires. L’objectif du jeu était d’utiliser l’esprit de créativité des enfants pour appuyer le plaidoyer pour l’accès à l’eau potable et l’assainissement.
Afin de pouvoir atteindre sa (...)

Suite...

MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’HYDRAULIQUE
La planification et la gestion des petits barrages à la loupe des acteurs

Ouagadougou abrite les 26 et 27 avril 2012, un atelier technique sur la planification et la gestion des petits barrages. Cet atelier se tient dans le cadre de l’exécution du « Projet gestion de l’eau agricole » à petite échelle au Burkina. Organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’hydraulique, cet atelier réunit des acteurs régionaux et centraux des secteurs public et privé, les projets et programmes, les centres de formation, universités ou instituts de recherches, les Organisations non (...)

Suite...

KOUPELA ET POUYTENGA
Les populations face à une grave pénurie d’eau
2 Messages

Les villes de Koupèla et de Pouytenga connaissent, depuis plus de cinq ans, des pénuries d’eau récurrentes dues à un tarissement total du barrage d’approvisionnement en eau potable, durant la période de février à juin de chaque année. Cette pénurie s’est beaucoup aggravée courant 2011. La situation est plus amère cette année car certains habitants peuvent faire trois à huit jours sans voir une seule goutte d’eau tomber de leurs robinets. Pour mieux constater la souffrance des populations et nous imprégner (...)

Suite...

ACCES A L’EAU POTABLE ET A L’ELECTRICITE
Tichnéwane, un village modèle
1 Message

Tichnéwane, à Gouloungoutou, village situé au cœur du Sahel burkinabè, bénéficie d’électricité et d’eau courante. C’est grace à l’International Association of Ahmadi architects and Engineers (IAAAE). Cette idée est née de la visite du calife Hadrat Mirza Masroor Ahmad, chef suprême de la Jama’at islamique Ahmadiyya qui a voulu que sa communauté aide les populations d’Afrique à disposer d’eau et d’électricité. C’est le premier village modèle en Afrique. L’inauguration a eu lieu le samedi 28 avril 2012.
Tout est (...)

Suite...

EAU ET ASSAINISSEMENT
Renforcer les capacités des acteurs des AUE

Du 7 au 9 mai 2012, les Associations d’usagers d’eau (AUE) étaient en formation sur la bonne gestion des ressources. Cette formation qui a réuni plus de cinquante participants, s’est tenue grâce au soutien du programme FASOLIM basé à Ziniaré.
Malgré les différentes formations reçues par les AUE, des insuffisances demeurent au niveau de leur fonctionnement. Selon l’assistant technique de FASOLIM, Fidèle Goré, les difficultés de ces associations se constatent surtout au niveau de la gestion financière, (...)

Suite...

PARTENARIAT OUEST- AFRICAIN DE L’EAU
Le GWP revisite ses textes pour plus d’efficacité

Les acteurs du partenariat ouest-africain de l’eau, dont la dénomination anglaise Global water partnership west africa (GWP), ont tenu, le 22 juin 2012 à Ouagadougou, leur quatrième assemblée. La structure qui est à sa dixième année d’activités entend, au cours de cette rencontre, revisiter les textes qui régissent son existence afin de lui donner plus d’efficacité dans les actions. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre délégué à l’agriculture, le Dr Abdoulaye Combary, avec à (...)

Suite...

SEMINAIRE « DIRECTEUR EAU »
L’ONEA considéré comme le plus gros investisseur de l’UEMOA

Le séminaire « Directeur Eau », organisé par l’Agence française de développement (AFD) à l’intention des cadres de très haut niveau de douze sociétés de distribution d’eau de l’Afrique francophone, a pris fin le 22 juin 2012. Parrainé par l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA), la cérémonie de clôture a été coprésidée par Yamba Harouna Ouibiga, Directeur général de l’ONEA, et Patrice Tranchant, Directeur de l’AFD au Burkina Faso. C’était à la Fondation 2iE de Ouagadougou.
« L’Agence française de (...)

Suite...

OFFICE NATIONAL DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT
5 points de plus dans l’accès à l’eau potable
1 Message

Suite à la rencontre du comité de supervision des activités de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA), le Directeur général (DG) de l’ONEA, Yamba Harouna Ouibiga, a présidé un point de presse le 3 juillet 2012 à Ouagadougou au cours duquel le bilan et les perspectives en matière d’accès à l’eau potable et l’assainissement en milieu urbain ont été communiqués. Les données chiffrées présentées par les animateurs de la conférence de presse font état d’une augmentation du nombre d’abonnés actifs (...)

Suite...

EAUX PLUVIALES ET PETITS BARRAGES
Vers une meilleure gestion

Le programme « Défi pour l’eau et l’alimentation » (CPWF), en collaboration avec le Programme de défi pour le développement du bassin de la Volta (VBDC), organise du 3 au 5 juillet 2012 à Ouagadougou un atelier scientifique dénommé « revue annuelle 2012 ». Réunissant une cinquantaine de participants, cet atelier de trois jours vise à permettre une discussion approfondie sur la recherche en matière de gestion intégrée des eaux pluviales et des petits barrages et sur comment elle est menée pour aboutir aux (...)

Suite...

GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX DE PETITS BARRAGES
Des projets de recherche pour orienter les décideurs

L’atelier scientifique dénommé revue annuelle 2012, qui a réuni une cinquantaine de participants du Burkina Faso et du Ghana, a pris fin le 5 juillet dernier à Ouagadougou après trois jours de travaux. Des projets de recherche ont été adoptés afin d’orienter les décideurs en matière de politique de gestion des eaux pluviales et des eaux de petits barrages.
Relever le défi de l’eau et l’alimentation passe par une meilleure gestion de l’eau pour la production alimentaire. C’est pour satisfaire ce principe (...)

Suite...

VISITE DE TERRAIN DES CHERCHEURS DU CPWF
A Bapla, le CLE cherche ses marques
5 Messages

Favoriser une meilleure compréhension des questions qui se posent sur le terrain et les réponses que les recherches en cours tentent d’apporter, capitaliser les connaissances et les expériences de terrain des participants, échanger des idées sur la pertinence des recherches en cours et identifier les possibilités d’intégration des projets du « Défi pour le développement du bassin de la Volta » (VBDC). Ce sont, entre autres, les objectifs de la visite de terrain de l’équipe des chercheurs du programme « (...)

Suite...

PROGRAMME USAID WA-WASH
Pour un plus grand accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène

Le programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, assainissement et hygiène (USAID WA-WASH) a procédé, le lundi 16 juillet 2012, au lancement officiel de ses activités, au bureau régional du programme sis à Ouaga 2000. La cérémonie é été présidée par l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Thomas Dougherty. Elle a enregistré la présence de nombreuses personnalités.
Soutenir les approches accélérant l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène ; c’est l’un des principaux (...)

Suite...

EAA – BOAD
Un partenariat pour l’eau potable et l’assainissement

L’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique (EAA) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont procédé, le 7 août 2012 au sein de l’EAA, à la signature d’un protocole d’accord. Objectif, la banque s’engage à soutenir l’agence panafricaine de l’eau et de l’assainissement à réaliser des actions tendant à doter les populations d’eau potable et d’infrastructures pour l’assainissement. C’était en présence des premiers responsables des deux institutions que sont (...)

Suite...

APPROVISIONNEMENT EN EAU ET HYGIENE
L’USAID se met à la tâche

L’USAID de l’Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, assainissement et l’hygiène (USAID-WA-WASH) a organisé un atelier les 16 et 17 août 2012 à Ouagadougou en vue de permettre l’augmentation de l’accès à l’eau potable et d’améliorer l’hygiène. Cette session introductive dans le domaine des Usages multiples des services de l’eau (MUS) est assurée par Winrock International , un partenaire de USAID-WA-WASH
De l’avis du Directeur régional du Programme de l’USAID Afrique de l’Ouest pour (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT
La Boucle du Mouhoun toujours dans le creux de la vague

Le comité régional de pilotage du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement (PN-AEPA) de la Boucle du Mouhoun a tenu sa 11e session le 23 août 2012 à Dédougou. Il s’est agi au cours de cette rencontre de 24 heures, de faire le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre des activités programmées au titre de l’année 2012.
Malgré les efforts inlassables déployés pour les réalisations des infrastructures hydrauliques et d’assainissement, une grande partie de la population de la (...)

Suite...

SECURITE ALIMENTAIRE
Pour une meilleure gestion des retenues d’eau

Au moment où la communauté internationale vient de célébrer la Journée mondiale de la sécurité alimentaire le 16 octobre, des efforts importants restent à fournir dans notre pays pour maintenir et améliorer les avancées enregistrées dans la gestion des multiples réservoirs d’eau ou barrages construits à travers le Burkina.
Le village de Boura, à environ 50 km de Léo, ne connaît pas a priori de gros problèmes de sécurité alimentaire. Les précipitations annuelles qui sont d’environ 1000 mm, permettent (...)

Suite...

REDUCTION DE L’EAU NON FACTUREE
Des voies et moyens pour y arriver

L’Association africaine de l’eau (AAE), en partenariat avec l’Agence américaine pour le développement international(USAID/FABRI) a organisé un atelier du 31 octobre au 2 novembre 2012 à Ouagadougou. L’atelier entre dans le cadre du diagnostic de la phase 1 du Programme conjoint de réduction de l’eau non facturée dans les sociétés d’eau africaines. Il a pour but de renforcer les capacités des participants sur la gestion des pertes d’eau non facturée.
Echanger sur les questions essentielles, les (...)

Suite...

POLITIQUE NATIONALE DE L’EAU
L’AEM sensibilise les acteurs de régions

La salle de conférences du gouvernorat des Hauts-Bassins a servi de cadre pour la tenue, les 6 et 7 novembre 2012, d’un atelier d’information et de sensibilisation des producteurs d’eau potable dans l’espace de gestion du Mouhoun. L’atelier a été organisé par l’Agence de l’eau du Mouhoun (AEM) et présidé par le secrétaire général des Hauts-Bassins, Joachin Somda.
Informer et sensibiliser les producteurs d’eau potable de l’espace de gestion du Mouhoun sur la politique nationale de l’eau et son niveau de (...)

Suite...

CENTRE DES METIERS DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT
Les capacités des acteurs de la gestion décentralisée renforcées

La dynamique de la décentralisation créée au Burkina Faso et les choix opérés par le gouvernement pour l’approche sectorielle de la gestion décentralisée des services d’Approvisionnement en eau potable et assainissement (AEPA) ont fait émerger de nouveaux acteurs. Des acteurs qui sont insuffisamment outillés pour jouer pleinement leurs rôles au regard des principaux enjeux des réformes engagées qui portent entre autres sur la gestion de la maîtrise d’ouvrage par les collectivités territoriales et la (...)

Suite...

PROJET PETITS BARRAGES A L’EST
Quand les populations s’approprient un projet de développement

Suivant toujours les traces du Projet petits barrages à l’Est, nous nous sommes rendus à Fada-barrage, à Koulwéoko dans le Kouritenga, à Ledba dans le Boulgou et à Zooré dans la commune de Pouytenga. Sur ces quatre sites aménagés par le Projet de développement agricole en aval des petits barrages à l’Est, l’heure est à la moisson.
Dans l’ensemble, les récoltes sont bonnes. A Fada-barrage, les exploitants se réjouissent du fruit de leur labeur mais aussi des efforts du Projet petits barrages. C’est une (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT
8 forages aux populations de 8 localités du Mouhoun

Huit localités de la province du Mouhoun ont bénéficié de huit forages de la fondation SEMAFO. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée le mardi 29 janvier 2013 dans le village de Kari. La société minière était également à Wona dans la province des Balé, le mercredi 30 janvier, pour la remise de matériel de collecte d’ordures ménagères à la population. Une action qui s’inscrit dans le cadre de son partenariat avec le groupe Total pour la mise en œuvre du « projet assainissement de Wona » créé en novembre 2012. (...)

Suite...

GLOBAL WATER PARTNERSHIP
Aller vers une gestion intégrée de l’eau

A l’occasion de la nouvelle année 2013, le président du Global Water Partnership de l’Afrique de l’Ouest (GWP/AO), Hama Arba Diallo, a présenté ses vœux de bonne et heureuse année à ses partenaires. Au cours de cette rencontre, une visite du nouveau siège du secrétariat exécutif du GWP/AO aménagé à Ouaga 2000 a été présentée aux visiteurs.
L’eau est une denrée précieuse. Malheureusement, si rien n’est fait dans les années à venir pour la préserver, elle pourrait manquer. Afin d’alerter l’opinion nationale sur (...)

Suite...

SECURITE EN EAU ET RESILIENCE AU CLIMAT AU BURKINA FASO


La variabilité et le changement climatique sont devenus des préoccupations majeures à l’échelle mondiale. Selon les différents rapports du GIEC (Groupe inter-gouvernemental sur l’évolution du climat), les changements climatiques en Afrique subsaharienne vont se traduire par une réduction de la pluviométrie, une élevation de la température et du niveau de la mer. Ils affecteraient les écosystèmes naturels et socioéconomiques. Les impacts sont prévisibles sur l’agriculture, l’industrie, la foresterie, les (...)

Suite...

VILLAGE DE TAMA
Un château d’eau pour les populations

Pour la 20e fois depuis 1993, le monde entier a célébré la Journée mondiale l’eau, le 22 mars 2013. Le thème, « La coopération dans le domaine de l’eau », laisse entrevoir que la coopération dans le domaine l’eau est l’un des facteurs-clés de la gestion durable de cette précieuse ressource. Au Burkina Faso, cette 20e journée restera gravée dans la mémoire des femmes de Tama, qui n’auront plus à se lever matinalement et à parcourir de longues distances pour chercher de l’eau qui, souvent, n’est pas potable. En (...)

Suite...

ESPACE EAU
EAU ET RECHERCHES AU BURKINA

« Faiblement développées »
La recherche dans le domaine de l’eau reste faiblement développée, « malgré son rôle capital ». C’est du moins ce qui ressort du rapport sur la « situation de référence sur la sécurité en eau et la résilience au climat au Burkina Faso/ Plan d’action PNE-BF 2011-2016 ». Un rapport co-produit par André Adjépaou, ingénieur GR, chef de mission, et Samuel Dioma, socio-économiste, et rendu public en décembre dernier. Ce rapport précise qu’à l’exception de quelques travaux menés à (...)

Suite...

BARRAGE DE ZIGA
Des actions entreprises contre l’ensablement

Le barrage de Ziga a été réalisé en 1998 pour l’approvisionnement en eau potable de la ville de Ouagadougou. Il est menacé de nos jours par le phénomène d’ensablement et de la pollution. C’est en réponse à cette préoccupation qu’un atelier a été organisé à Ziniaré les 11 et 12 avril 2013. Cet atelier qui a réuni environ 150 participants a connu la présence effective de Mme le ministre de l’Eau, de l’aménagement hydraulique et de l’assainissement (MEAHA), Mamounata Ouédraogo. Il y avait également le gouverneur (...)

Suite...

EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT
Des défis grandissants dans la Boucle du Mouhoun

Paradoxe des paradoxes, la région de la Boucle du Mouhoun, qui fait partie des plus arrosées du Burkina et disposant du cours d’eau le plus pérenne, est confrontée, malgré tout, à des problèmes d’eau potable. Pire, seulement 1,2% de sa population a accès aux ouvrages d’assainissement. Cette situation peu reluisante a encore été évoquée le 2 juillet 2013 par le comité régional de pilotage du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement (PN-AEPA) de la région. De même, au cours (...)

Suite...

BARRAGE DE SAMENDENI
Le Premier ministre sur le chantier de construction
3 Messages

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, a visité, le lundi 29 avril 2013, le chantier du barrage de Samendeni en construction. Accompagné du ministre de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, Mamounata Belem/Ouédraogo, et du ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana, Luc Adolphe Tiao a constaté de visu le niveau d’avancement des travaux. Il a également remis des vivres et des moustiquaires aux populations touchées par la construction du barrage.
Le (...)

Suite...

REGION DU SAHEL
Le Yagha et ses paradoxes
7 Messages

Dans le cadre de sa tournée dans la région du Sahel, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a effectué, le 3 mai 2013, une visite à Sebba, localité située à une centaine de kilomètres de Dori, dans la province du Yagha. Dans un face-à-face, les populations de la province du Yagha ont exprimé leurs doléances au Premier ministre afin que les conditions de vie dans le Yagha changent de façon positive.
Des femmes silencieuses, figées sous le soleil brûlant, avec des bidons de 20 litres et des lampes-tempêtes (...)

Suite...

ENTRETIEN DES BASSINS VERSANTS
Le PDA forme les producteurs

Du 2 au 3 mai 2013 s’est tenue dans la salle de délibérations de la mairie de Dissin une formation au bénéfice des cellules villageoises de surveillance et d’entretien des bassins versants de Namaré et Dadoné. Organisé par le Programme développement de l’agriculture (PDA), volet aménagement des bassins versants (PDA/GFA), la formation a réuni une trentaine de producteurs venus de cinq villages de la commune.
La région du Sud-Ouest connaît, depuis les dernières décennies, une dégradation de ses sols (...)

Suite...

PROJET COGEL
La réhabilitation du lac Dem en ligne de mire

Le projet « Consolidation de la gouvernance environnementale locale » (COGEL) a organisé une journée d’échanges avec l’ensemble des parties prenantes sur la constitution d’un réseau de zones humides centré sur le lac Dem. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Pierre Bicaba, secrétaire général de la région du Centre-Nord représentant Mme la gouverneure. C’était le 7 mai 2013 à Kaya.
Permettre à l’ensemble des parties prenantes d’échanger sur les intérêts majeurs des populations ayant un lien avec le lac Dem, (...)

Suite...

PARTENARIAT MEAHA/GWP/AO
Satisfaire durablement les besoins en eau et en assainissement

Le ministère de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement a procédé, le mardi 14 mai 2013 à Ouagadougou, à une signature de partenariat avec le Partenariat régional de l’eau de l’Afrique de l’Ouest (GWP/AO). C’était en présence du ministre de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, Mamounata Belem/Ouédraogo, et du président du Partenariat ouest-africain de l’eau, Hama Arba Diallo.
Satisfaire les besoins en eau et en assainissement des populations de manière durable, tel (...)

Suite...

FINANCEMENT DES SECTEURS DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT
La part croissante de l’Etat burkinabè

Quel est l’état des lieux des financements dans les secteurs de la gestion des ressources en eau et assainissement et de l’adaptation aux changements climatiques ? L’Etat burkinabè se voit de plus en plus obligé de mettre la main à la poche. C’est du moins le constat établi par le rapport sur la « Situation de référence sur la sécurité en eau et la résilience au climat au Burkina Faso/Plan d’action PNE-BF 2011-2016 », produit par le Partenariat national de l’eau du Burkina et rendu public en décembre (...)

Suite...

EAU ET ASSAINISSEMENT AU BURKINA FASO
Vers un partenariat public-privé

Sous l’initiative du ministère de l’Eau, des aménagements hydrauliques et de l’assainissement, il se tient du 6 au 7 juin 2013 à Ouagadougou, une conférence sur le partenariat public-privé. Cette conférence a pour objectif d’informer et de sensibiliser les principaux acteurs et partenaires du secteur de l’eau et de l’assainissement sur le partenariat public-privé et les opportunités offertes en termes de contribution du privé dans le domaine de l’eau et l’assainissement au Burkina Faso. La (...)

Suite...

Le PDIS
43 % de réalisation du barrage de Samendéni

Les partenaires techniques et financiers du barrage de Samendéni ont effectué pour la troisième fois une mission de supervision sur les réalisations dudit barrage le vendredi 7 juin 2013 en présence du représentant du ministre de l’Economie et du budget.
La mission qu’ont effectuée les partenaires techniques et financiers (PTF) du Programme de développement intégré de la vallée de Samendéni (PDIS) s’est déroulée en deux étapes. La première a consisté à visiter les chantiers en réalisation et la deuxième à (...)

Suite...

BARRAGE DE GUITTI
Un dilemme pour Mamounata Belem

La ministre de l’Eau, de l’aménagement hydraulique et de l’assainissement a effectué, le 27 mai 2013, une visite de chantier sur le barrage de Guitti dans la province du Yatenga. Elle était accompagnée dans sa tournée de ses plus proches collaborateurs et de la presse. Au cours d’une rencontre avec les populations concernées par le déguerpissement du fait des travaux de construction du barrage, la ministre les a rassurées que des dispositions seront prises quant à leur dédommagement.
Après les régions (...)

Suite...

LUTTE CONTRE LES MALADIES LIEES A L’EAU
Le projet SANIFASO en fait son combat

La lutte contre les maladies liées à l’eau et à l’assainissement dans la commune urbaine de Bogandé, le projet SANIFASO en fait son combat en offrant des latrines familiales à trente-six villages et soixante-douze hygiènes : c’était le 8 juin 2013.
Le 8 juin 2013, la cour de la mairie de Bogandé avait refusé du monde, et pour cause, soixante-douze hygiénistes des trente-six villages de la commune de Bogandé ont reçu chacun un vélo et cinq brouettes pour les cinq meilleurs maçons des (...)

Suite...

BARRAGE DE LA COMOE
Les travaux de réhabilitation lancés

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, a officiellement lancé les travaux de réhabilitation et de consolidation du barrage de la Comoé, situé dans la commune rurale de Moussodougou, à environ 70 km de Banfora. C’était le 20 juillet 2013 en présence d’autres membres du gouvernement et des principaux utilisateurs de l’ouvrage.
Depuis sa mise en eau en 1991, le barrage de la Comoé présente des fuites d’eau à travers sa digue dues, selon les techniciens, à des percolations non contrôlées dans les (...)

Suite...

FINANCEMENT ET PROTECTION DE L’EAU
Prendre en compte la valeur économique de la resource

« Les politiques de financements et les expériences de financement de l’eau de l’Afrique de l’Ouest ». C’est l’une des communications faites à une trentaine de journalistes d’Afrique de l’Ouest, réunis du 1er au 5 juillet dernier dans la capitale ivoirienne, Abidjan, à l’occasion d’un atelier sous-régional de renforcement des capacités des médias, qui avait pour thème : « Le financement de l’eau et la protection de la ressource en Afrique de l’Ouest. »
« Financement de l’eau et protection de la ressource en (...)

Suite...

CIGB-CNBB
« Le Burkina ne peut survivre sans stockage d’eau »

Le Comité national des barrages du Burkina (CNBB) a tenu une conférence de presse le 27 juillet 2013 à Ouagadougou. L’objectif était de présenter la Commission internationale des grands barrages (CIGB), ses objectifs, ses activités, sa vision, etc. Animée par le président desdites structures, Adama Nombré, cette conférence a permis de savoir davantage sur le nombre, l’entretien et l’importance des barrages du Burkina.
Le Burkina Faso est un pays semi-aride et ne peut survivre sans stockage d’eau. C’est (...)

Suite...

EAU ET ASSAINISSEMENT
15 communes bénéficiaires de 126 infrastructures d’eau potable et 60 latrines

Il a été procédé, le 10 août 2013 à Pouni dans la province du Sanguié, le lancement du Programme accès à l’eau potable et à l’assainissement des communautés (PAEPC). D’un coût global de 2 milliards 400 millions de francs CFA et sur un appui financier de la Suisse, ce programme devra couvrir 15 communes pour la réalisation de points d’eau potable, de latrines, et aussi renforcer les capacités des acteurs locaux pour un mieux-être de la gouvernance de l’eau et de l’assainissement. La cérémonie a eu lieu en (...)

Suite...

SECTEUR EAU ET ASSAINISSEMENT
Vers une harmonisation du processus de collecte de données

L’agence intergouvernementale panafricaine Eau et assainissement pour l’Afrique a initié un atelier régional sur la méthodologie de mise en œuvre du rapport mondial sur la situation du secteur de l’eau et de l’assainissement. Cet atelier qui se tient du 20 au 22 août 2013 à Ouagadougou a pour objectif d’harmoniser le processus de facilitation de la collecte de données au niveau des pays avec les différents points focaux. Et ce, en prélude à l’élaboration du rapport dénommé Global Annual Assessment for (...)

Suite...

SECURITE ALIMENTAIRE ET RESSOURCES EN EAU
Le projet DGIS pour un développement de l’économie rurale

Le réseau Méthodes actives de recherche et de planification participative (MARP/Burkina) organise, les 23 et 24 octobre 2013 à Ouagadougou, en collaboration avec World agroforestry center (ICRAF), un atelier national de planification du projet DGIS (Direction générale de la coopération internationale) : Programme régional au Sahel et dans la Corne de l’Afrique ; renforcement de la sécurité alimentaire et de la gestion de l’eau pour le développement économique rural.
Accroître la sécurité alimentaire, (...)

Suite...

APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE
Le Japon octroie un don de plus de 4 milliards de F CFA au Burkina Faso

Le jeudi 13 novembre 2013, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, Masato Futaishi, et le ministre des Affaires étrangères du Burkina, Djibrill Bassolet, ont procédé à la signature d’un échange de notes relatif à un accord de coopération dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable. Ce don, destiné au financement de la deuxième phase du « Projet d’approvisionnement en eau potable dans les régions du Plateau Central et du Centre-Sud », est de 4 milliards 840 millions de F CFA. (...)

Suite...



Copyright Les Editions Le Pays | SPIP