Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

samedi 19 avril 2014

ALGERIENS AU FESPACO

  L’ambassadeur offre une réception à ses compatriotes
Publié le lundi 4 mars 2013

Page visitée 70 fois

L’ambassadeur de l’Algérie au Burkina, Abdelkrim Benchiah, a offert le 1er mars 2013 à sa résidence sise à petit-Paris, une réception en honneur à la délégation algérienne qui a pris part au Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). D’autres personnalités dont le Directeur général des Editions ‘’Le Pays’’, Cheick Beldh’or Sigué ont assisté à cette réception.

Forte d’une dizaine de membres, la délégation algérienne était composée entre autres de réalisateurs, de cinéastes et d’une journaliste. La réception qui lui a été offerte est une tradition que la diplomatie algérienne perpétue à chaque fois qu’elle reçoit une délégation, a laissé entendre l’ambassadeur Abdelkrim Benchiah. Elle a permis à la délégation de communier avec celui-ci et son épouse Rahima Benchiah et de déguster les précieux mets concoctés en son honneur. Cette réception a été aussi une occasion pour le diplomate algérien d’échanger à bâtons rompus avec ses invités dont le Directeur général des Editions ‘’Le Pays’’, Cheick Beldh’or Sigué, qu’il a remercié d’avoir répondu à son invitation. Il a, du reste, évoqué la possibilité d’échange entre les médias algériens et ceux du Burkina. Pour l’ambassadeur algérien, les films que ses compatriotes ont présentés à la biennale du cinéma ont un impact sur les plans social et culturel.

Des films très expressifs

Les films qu’il a suivis sont, a-t-il affirmé, très expressifs. Une grande partie d’entre eux, a-t-il ajouté, traitent des problèmes d’actualité, notamment le terrorisme, la migration clandestine, etc. Comme c’est le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, elle a participé avec un film qui retrace un peu son histoire, la colonisation avec tous ses revers…, a-t-il indiqué. Mais l’ambassadeur Abdelkrim Benchiah s’est voulu prudent en ce qui concerne les prix, en l’occurrence, le lauréat de l’Etalon d’or. Toutefois, il a souhaité que son pays puisse engranger d’importants prix comme lors des éditions antérieures. Il a jugé l’affluence de cette 23e édition du FESPACO importante car les salles de cinéma qu’il a visitées étaient quasi pleines. Ce qui signifie, a-t-il estimé, qu’il y a un intérêt, cette curiosité de l’homme africain à découvrir toujours une réalité qu’il ignore. Réagissant sur le débat du numérique au sein du monde cinématographique, l’ambassadeur algérien a trouvé que l’on ne peut pas refuser la modernité. Il faut que tout le monde s’y mette, a-t-il soutenu. A l’en croire, son pays participe aux différentes éditions du FESPACO avec des films et ce, depuis sa création. L’Algérie a remporté entre cinq et six prix spéciaux à l’édition passée, a-t-il précisé. Pour sa part, le réalisateur Hamid Benamra s’est dit heureux d’avoir participé à cette 23e édition du FESPACO avec son film intitulé ‘’Bouts de vie, bouts de rêve’’. Il a dit avoir été ému de voir une salle pleine lors de la projection de son film au Ciné Burkina. Aussi a-t-il rendu hommage à sa défunte mère, à son épouse et à ses aînés qui ont remporté l’Etalon d’or au FESPACO. L’homme qui revendique fièrement son identité africaine dit n’être pas un politicien mais un homme qui réalise des films sincères. ‘’Bouts de vie bouts de rêve’’ est un film qui parle des révolutionnaires, les vrais et non de ceux de Facebook. C’est un film qui raconte l’histoire d’un Algérien qui fait le portrait de personnalités engagées, a-t-il souligné. Il a dit avoir versé des larmes lorsqu’il a reçu le mail confirmant la retenue de son film qui rend hommage à beaucoup d’Africains. Selon le cinéaste Hamid Benamra, c’est un honneur que les officiels algériens ont fait à la délégation en lui offrant cette réception.

Dabadi ZOUMBARA

Répondre à cet article

......................................................
| |
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}
Copyright Les Editions Le Pays | SPIP