Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

mercredi 16 avril 2014

FINACEMENT DES PETITES ENTREPRISES

  L’AFD investit 500 000 euros
Publié le lundi 4 mars 2013

Page visitée 101 fois

La Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) a organisé une cérémonie de lancement du projet de facilitation de l’accès au financement des petites entreprises. Ce projet financé par l’Agence française de développement (AFD) vise à favoriser la croissance des petites entreprises et la création de richesses et d’emplois. Le secrétaire général du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA), Bernard Zougouri, a procédé au lancement des activités dudit projet le 28 février à Ouagadougou.

La problématique de l’accès au financement interpelle tous les acteurs du développement du pays sur l’urgence de travailler pour le développement des petites entreprises, a souligné Birahima Nacoulma, président du Conseil d’administration de la MEBF. C’est à cet effet qu’il a loué le choix de l’AFD, accompagner le développement des petites entreprises par la facilitation de leur accès au financement bancaire. Aussi, a-t-il ajouté, la réalisation de ce projet va être d’une grande contribution économique et sociale de ce groupe cible dans la création des richesses nationales et la lutte contre le chômage. A cet effet, une cérémonie de lancement du projet a été organisée par la MEBF, le 28 février 2013 à Ouagadougou. Il s’est agi de présenter, entre autres, la problématique, les objectifs et les critères d’éligibilité du projet. Selon Timothée Ouoba, le chef de service d’accompagnement du projet, le projet de facilitation d’accès au financement vise l’accompagnement des entreprises de petite taille afin de favoriser leur accès au financement et leur permettre de pouvoir mettre en place des crédits d’investissement. Il vise également, a-t-il poursuivi, à faciliter l’acquisition d’un certain nombre de services. Lesquels services sont : diagnostiquer les problèmes que les entreprises rencontrent, préciser sur la base des diagnostics celles qui peuvent être un potentiel en vue de les accompagner à avoir accès à un crédit, les aider à monter un plan d’affaire et les former à la gestion de leur plan d’action. Il a soutenu que les services visent aussi l’établissement de la confiance entre l’entreprise et son banquier.

Plus d’implication des bénéficiaires et des partenaires

Pour le chef de service d’accompagnement du projet, les banques veulent très souvent financer des projets mais le problème réside au niveau de la gouvernance. Après le diagnostic, une contribution forfaitaire est exigée de la part de l’entreprise retenue, signe de son implication réelle dans le processus. Ce projet financé par l’AFD à hauteur de 500 000 euros s’étendra sur deux ans. Il va couvrir trois services que sont la communication, les services d’appui/conseil et l’assistance technique, a expliqué Timothée Ouoba. Quant à Bernard Zougouri, secrétaire général du MICA, il a circonscrit les contraintes que rencontrent les petites entreprises. Au nombre de ces dernières, il a mentionné la faiblesse des capacités managériales et techniques, la pression fiscale et les difficultés d’accès aux marchés. M. Zougouri a aussi noté que l’étude sur la survie des entreprises, réalisée en 2010 par la MEBF, a relevé que près de 40% des petites entreprises représentant 80% du bassin des entreprises font faillite avant leur troisième anniversaire, faute de financement et de mauvaise gouvernance. Ce, en dépit de l’effort que fournit le gouvernement. En effet, a-t-il ajouté, depuis 2006, le gouvernement et ses partenaires ont permis la création de plus de 5 000 entreprises chaque année. Selon lui, cette initiative participe ainsi au renforcement des efforts du gouvernement pour le développement du secteur privé. Le SG du MICA a invité les partenaires financiers à adhérer au projet en participant efficacement au financement en vue de permettre la mise en œuvre du projet d’investissement.

Qu’est-ce que l’ADF ?

L’Agence française de développement (AFD) est une institution au service de la coopération. Elle est présente sur 4 continents où elle finance des projets de développement dans plus de 90 pays avec un réseau de 70 agences et bureaux de représentation dans le monde. De par ses missions, l’AFD finance et accompagne des projets et programmes de développement qui soutiennent une croissance économique plus durable et partagée, améliorent les conditions de vie des plus pauvres, contribuent à la préservation de la planète et aident à stabiliser les pays fragiles.

Source  : dossier de presse

Rachel OUEDRAOGO (Stagiaire)

Répondre à cet article

......................................................
| |
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}
Copyright Les Editions Le Pays | SPIP