Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

vendredi 18 avril 2014

JOURNEES PARLEMENTAIRES DU CDP

  Brainstorming autour des enjeux du bicaméralisme
Publié le lundi 4 mars 2013

Page visitée 78 fois

« Les enjeux du bicaméralisme dans le renforcement de la démocratie au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se sont tenues les premières Journées parlementaires du groupe Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), les 1er et 2 mars 2013. Ces journées, qui ont eu pour cadre le siège du CICO à Ziniaré, ont réuni les 70 députés CDP sous la présidence du président du groupe, Alain B. Yoda.

C’est devant une grande foule de militants CDP que la cérémonie d’ouverture des Journées parlementaires a eu lieu le vendredi 1er mars 2013.

Prenant la parole, le Secrétaire général (SG) de la section provinciale CDP de l’Oubritenga, T. Jean Baptiste Sawadogo, a souhaité la bienvenue à Ziniaré, aux honorables députés.

Il a salué le choix de Ziniaré pour abriter les premières Journées parlementaires de la cinquième législature du parti au pouvoir, le parti des grands défis, des grandes victoires. Pour lui, c’est à l’issue des consultations sur les réformes politiques au Burkina que les couches sociales ont accepté d’instaurer le bicaméralisme afin de mieux affiner le travail parlementaire.

« En choisissant de vous y pencher dès l’entame de votre mandat, vous venez de servir le mieux possible le peuple burkinabè », a-t-il précisé. Pour le SG, c’est cette reconnaissance du peuple qui a valu le raz-de-marée qui a sanctionné les élections couplées de 2012, surtout dans l’Oubritenga où il a été enregistré près de 90% des chiffrages exprimés en faveur du CDP aux législatives. Quant aux municipales, 98% des votants ont porté leur choix sur le CDP. A l’en croire, le CDP a ses deux députés et contrôle toutes les mairies dans l’Oubritenga. Il a rappelé que les militants CDP de l’Oubritenga et du Plateau Central restent toujours engagés derrière le parti.

Quant au président de la cérémonie, Alain B. Yoda, il a affirmé que le CDP a toujours répondu présent aux concertations proposées par les plus hautes autorités du pays car, c’est de celles–ci que l’on crée les conditions objectives du développement.

Pour lui, le Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP) fait partie de ces concertations d’importance. Il a précisé que c’est à l’issue des débats du CCRP que le consensus s’est fait autour de la mise en place d’un parlement à deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat.

« Le Burkina se distingue par sa combativité »

Pour le président du groupe CDP, il est certain qu’avec le Sénat, il y aura un élargissement des bases du débat démocratique. Il a justifié cela par le fait que les collectivités territoriales, la société civile dans toute sa composante, les femmes, la diaspora pourront discuter des initiatives législatives. Pour lui, cette participation plurielle aura des chances de produire des lois plus consensuelles et plus proches des préoccupations des citoyens.

Il est revenu sur l’instabilité et les menaces sécuritaires extrêmes que connaît actuellement la sous-région et à ce sujet, il a ajouté que le CDP apportait sa solidarité et son soutien au vaillant peuple malien dans sa lutte justifiée pour la reconquête de l’entièreté de son territoire national. Il a traduit les félicitations du groupe parlementaire au gouvernement burkinabè pour son engagement tant politique que militaire aux côtés du peuple frère du Mali pendant cette période difficile. Pour lui, le Burkina s’est toujours distingué par son ardeur au travail, sa combativité et sa solidarité. C’est le cas des Etalons à la dernière CAN. Il a terminé en disant que le Burkina vient de donner la preuve qu’il gagne toujours là où on ne l’attend pas, le CDP aussi, avant de déclarer ouvertes les premières Journées parlementaires.

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, deux communications ont ponctué la suite des travaux. Il s’agit de celle du ministre d’Etat Arsène Bongnessan Yé qui a porté sur la composition, l’organisation et les attributions du Sénat et celle du député Mélégué Traoré relative aux relations fonctionnelles habituelles entre l’Assemblée nationale et le Sénat.

Les travaux se sont poursuivis le 2 mars. Les parlementaires ont eu à échanger tour à tour avec le Premier ministre, Luc Adolph Tiao, le Président de l’Assemblée nationale, Soungalo Ouattara, et le Secrétaire exécutif national (SEN) du CDP, Assami Koanda.

Jean-Pierre OUEDRAOGO
(Correspondant)

Répondre à cet article

......................................................
| |
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

1 Message

  • JOURNEES PARLEMENTAIRES DU CDP 4 mars 2013 22:11, par Au nom de la démocratie

    En réalité le Sénat ne fait pas la préoccupation des burkinabé . Cherchez à améliorer les systèmes de santé, l éducation, la sécurité en un mot le bien être des burkinabé par la création d emplois solides et pérennes . Le sénat budgétivore nous conduira à nulle part. S il vous plaît regardez en bas, le peuple a faim, épargnez nous ce sénat. Ce n est pas le sénat qui fera émerger le Faso. On voit que le cdp n a rien à proposer, regardez le Sénégal a côté . C est vrai qu un parti visionnaire est né donc le changement est pour bientôt. En somme, l upc propose des réformes sur le développement forestier à Léo tandis que le cdp dessine une maquette de cimetière à Ziniare pour caser ses éléphants . Le jour est bien différent de la nuit. Veuillez faire passer mon opinion. Merci

    repondre message

Copyright Les Editions Le Pays | SPIP