Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5591 du jeudi 24 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

- La Maison de l’Entreprise du Burkina Faso lance :

1) un avis de recrutement pour le recrutement d’une agence de communication chargée des actions de communications 2014 au profit de la MEBF.

PDF - 413.2 ko
Cliquez ici

2) Avis d’Appel d’offres pour l’acquisition de matériels informatiques, de matériel de réseaux et des onduleurs au profit de la MEBF.

PDF - 342.5 ko
Cliquez ici

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

Glisser comme l’eau sur les plumes d’un canard : ça n’a eu aucun effet psychologique.

Ex. : Je ne l’aimais plus. Ses mensonges m’ont donc glissé dessus comme de l’eau sur les plumes d’un carnard.

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

jeudi 24 avril 2014

UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT

  Adieu le naam des fonds rouges !
Publié le lundi 14 mai 2012

Page visitée 1436 fois

Le disque du « c’est mon véhicule » est rayé. L’heure est maintenant à « c’est notre véhicule ! ». Elle est bien, cette mesure adoptée en Conseil des ministres du 9 mai dernier. A part les ministres, les secrétaires généraux de ministères et institutions et les gouverneurs, plus de véhicules fonds rouges individuels. Le DG ou le chef de service qui avait son véhicule individuel, le prenait quand il voulait, entrait où il voulait, le donnait à qui il voulait et faisait le malin sur tout le monde, bref, tous ces attributs du naam (le pouvoir en mooré) vont en prendre un sérieux coup. Ces malins aussi qui remplaçaient à outrance les plaques rouges par des blanches pour pouvoir contourner les contrôles en prendront pour leur grade. Tout ça à cause des courses personnelles généralement pas très catholiques, des seconds bureaux et de la volonté de bouffer cadeau l’argent du contribuable. Adieu aussi les sautes d’humeur et les caprices de certains « petits chefs » qui, du jour au lendemain, décident de changer de véhicule pour des raisons futiles. Terminées les petites bagarres où chaque « petit chef » veut son propre véhicule ! Vraiment, cette idée aura de généreuses conséquences. Finies les dotations en carburant individuelles. Le nombre de véhicules, qui équivalait au nombre de « petits chefs » dans les services, va sensiblement diminuer. Après un petit calcul de soustraction et d’addition, on se rend compte qu’il ne restera plus qu’une centaine de véhicules individuels dans le parc automobile de l’Etat. Si on continue le calcul algébrique, il devrait y avoir moins de poussière derrière les cortèges ministériels ou présidentiels. Puisque tout le monde se déplacera à présent dans des véhicules collectifs, un ministre n’aura plus à entraîner une horde véhiculée durant ses fameuses tournées à l’intérieur du pays pour « toucher du doigt » des réalités pourtant si visibles. J’attends le gouvernement sur ce plan- là. Conclusion : le laborieux peuple burkinabè économisera de l’argent parce que cette mesure contribuera à réduire le train de vie de l’Etat. Toutefois, c’est certain, il y aura des grincements de dents. On pourrait penser que c’est une injustice, parce que finalement et une fois de plus, comme toujours, la ceinture ne serre pas le ventre des privilégiés de toujours. Les ministres restent finalement dans le beurre. Et cela risque de faire des frustrés. Ensuite, il reste tout de même un arrière-goût fade sur le palais. Comme si cette mesure a aussi été prise comme excuse à l’achat récent de luxueux véhicules ministériels. Sauf que ce ne sont pas les bénéficiaires qui casquent le coût de l’austérité. Des dents vont donc grincer. Et tant pis pour ceux qui n’auront pas de canines solides. Mais ce n’est pas là le plus difficile. La faisabilité de cette mesure posera beaucoup de questions. Il faudrait dès maintenant la préciser dans tous ses contours et ses formes. Evitons le cafouillage qui a embrouillé tout le monde dans cette affaire de suppression des perdiems. La précision est de rigueur sur ce que renferme le terme « véhicules collectifs ». Sinon, on risque de créer des blocages qui vont plus gâter qu’arranger. Enfin, je propose qu’un dispositif rigoureux de suivi et de contrôle soit mis en place pour suivre l’application de cette nouvelle mesure. Ce qui appartient à tout le monde se retrouve souvent sans personne pour en prendre soin. Il ne faudrait surtout pas que cette mesure vienne agrandir le cimetière des véhicules garés et en voie de putréfaction à cause d’une ridicule panne de bougie grillée. Si cela arrivait, vous auriez grillé votre doigt sans griller le poisson.

Sidzabda

Répondre à cet article

......................................................
| |
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

35 Messages

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 00:03, par YORO

    Sidzabda, comme tu le dis, il y aura plus de véhicules au parking parce que le cheval qui a plusieurs palefreniers meurent toujours de soif. Et le plus souvent il n’y a pas de crédit pour la réparations et entretiens ; résultat, c’est le principal utilisateur qui s’échine à le faire ; Maintenant que le véhicule appartient à tout le monde, tout le monde va entretenir et réparer ; A l’arrivée, il y aura plus de carcasse que de véhicules en état de marche. Déjà que la mesure sur les perdiems est entrain d’être revue, ce n’est pas c elle là qui ne sera pas revue, peut avant même son application.

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 00:34, par Burkina Fâché

    Bon point !
    Dans la bonne direction. Je vois qu’on commence a ecouter un peu !
    Il faut cependant aller jusqu’au bout de l’idée ! :
    La supression pure et simple des vehicules comme suggeré dans l’article original de mon blog.


    Burkina Fâché

    Votez Burkina Fâché, pour un Burkina non fâché !

    Manifeste d’un non-candidat aux élections : De l’Agriculture et de l’élevage.
    Manifeste d’un non-candidat aux élections : De l’éducation.
    Manifeste d’un non-candidat aux élections : De l’énergie.

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 00:44, par indjaba

    Cette mesure est faite juste pour des visées populistes et pour faire plaisir aux aigris. Ce sont ces genres de mesures qui poussent les gens aux pratiques perverses dans l’administration. Comment pouvez-vous imaginer qu’un DG (douane, budget, impôt, trésor, parc automobile, santé publique, route etc.) n’ait pas de véhicule dédié à lui ? Comment pouvez-vous imaginer qu’un DAF (d’un ministère, d’une institution publique, etc.)Soit classé au même niveau que les autres pour l’utilisation des véhicules ? Comment le DG de Yalgado peut partager le même véhicule que les infirmiers et médecins ? De deux choses l’une, soit l’état ne comprends pas ou minimise l’ampleur des taches qu’il confie à ses DG ou encore l’état fait semblant de créer des postes de directeur avec des attributions pour juste combler des organigrammes dans les ministères et donner ou avoir l’impression qu’il existe.
    Pour remplir les caisses de l’état, on n’a pas besoin de tout ça. On a juste besoin de lutter contre la corruption (contre la ’’Guirotisation’’ des deniers publiques) ; on a besoin de la rigueur dans le recouvrement des impôts (comment pouvez vous imaginer qu’autant de célibaterium, d’immeubles, de voitures, parcelles soient vendus ou loués ou encore utilisées sans que leur proprio ne reversent même pas un copeck à l’état ?). Indjaba si ces directeurs connaissent vraiment leur valeur et se laissent marcher dessus. Il faut démissionner quand on ne connaît plus ta valeur.

    repondre message

    • heuu...mon frère il faut voyager un peu à travers le monde pour t’aérer un peu l’esprit.
      un dg c’est quoi ?
      un ministre c’est quoi ?
      rien du tout
      il faut arrêter de trop donner d’importance à des gens qui ne le méritent pas comme si ils ne chient pas comme toi
      je t’invite à voyager en suède,au denemark,en norvège et tu verras que les ministres n’ont meme pas de voiture de fonction,ils prennent le bus,le métro comme n’importe quel quidam,ils n’ont pas de maison de fonction,ils n’ont pas de garde corps et ils n’ont pas des esclaves qui repassent leurs habits mais ces ministres sont respectés puisqu’ils sont en symbiose avec leur peuple.
      il est temps de démystifier le naam dans ce pays sinon nous n’avancerons jamais
      merci

      repondre message

      • vous avez tout a fait raison le pauvre fait toujours le malin. en occident étre ministre ne signifi rien sinon que de nuit blanche main au burkina devenu ministre on part fété au village avec les parents et les amis qui attende chacun un poste et de largent pour son farot afin quon sache quil a un parent ministre mais la faute revient au peuple qui glorifi ces bluffeures.

        repondre message

  • La siébarose est fini maintenant

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 01:30, par OUEDRAOGO Abdou

    L’utilisation des véhicules de l’Etat ne doit plus être une interrogation pour les citoyens burkinabé, car c’est pas la première fois que des lois et mesures sont prises par nos plus hautes autorités, depuis S.E Paramanga Ernest YONLI, Tertius ZONGO et Beyon Luc Adolphe TIAO.

    Y’a t’il réellement une volonté manifeste de nos plus haute autorités à travailler à réduire considérablement le train de vie de l’Etat ?

    Je pense que le peuple burkinabé désespéré n’a plus autre chose que de regarder et voire faire, parce qu’il n’a pas la force et les moyens d’arrêter cela, si non il aurait fait quelque chose.

    Comprenez comment depuis fort belle lurette, on retrouve les véhicules fond rouge lors des mariages, des funérailles, baptêmes, décès, dans les maquis, les bars, les chambres de passe et pire, lors des campagnes électorales, les plaques des véhicules sont détachées et replacer d’autres plaques au fin de l’utilisation à des actions politiques etc.

    Attendons de voire si réellement cette loi aura effet, dans un système mafieux, où nos ministres, députés, directeurs, anciens ambassadeurs, DG, et leurs femmes utilisent nos véhicules avec notre carburant et nos ressources pour les réparer quant ils sont en panne, quelle gachis dans un pays pauvre comme le Burkina Faso, où les ressources sont rare et que les populations croupissent dans la misère et l’extrême pauvreté.

    J’y crois réellement à S.E Beyon Luc et son équipe, car les burkinabé attendent et continue d’attendre des changements qualitatif de leur part.

    Abdou OUEDRAOGO
    Coordonnateur Régional des OSC du Centre Ouest
    Koudougou
    Tél : 70681035
    www.osc-centreouest.org

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 13:24, par Bensonne

      Toi OUEDRAOGO Abdou tu es soit un aigri ( quelqu’un qui n’a jamais occupé de poste de responsabilité donc jaloux) soit politicien qui cherche à defendre des idées à la con. Si l’état du Burkina-Faso ne peut même plus payer des véhicules pour les DG et hauts cadre de l’administration eh bien, on va vers la liquidation pure et simple du pays. Ce n’est pas le burkina seul au monde qui affecte des véhicules à des DG et autres. Et puis ce que LAT oubli c’est qu’avec des salaires à la perdiem un haut cadre de l’administration ne peut pas se payer un véhicule digne de ce nom, ailleurs (les pays sur lesquels on fait du copier/coller) les gens ont des vrais salaires contrairement au BF. Ensuite ce n’est pas sur l’utilisation des véhicules qu’il faut serrer pour faire des économies, faites payer correctement les impots par vos amis et courtisans et ça irait mieux.

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 13:25, par jonasan

      A César ce qui est à César ; en interrogeant l’histoire la résolution des fonds rouges n’a pas commencé sous le CDP encore moins sous la révolution et on le traîne toujours aujourd’hui. C’est un faux-fuyant le vrai problème c’est de ne pas utiliser les biens de la république (res=chose, publica=publique) à son propre profit. Ce phénomène est visible dans tous les démembrements de l’Etat et ne se limite pas aux véhicules et se chiffre en perte (c’est vrai que nos Etats n’ont aucune notion de perte) de milliards par an. Hier, au début des indépendances, les gens avaient ce respect de la chose publique et c’est pourquoi vous trouvez aujourd’hui des anciens ministres retranchés chez eux au village parce qu’ils n’ont ni véhicule ni maison dans votre capitale. La culture de la chose publique, surtout pour un pays où la misère règne en seigneur, est un devoir. C’EST UN FAUX-FUYANT, je persiste et signe. Le 1er bien à ne pas dilapider c’est le budget national (financer par exemple des entreprises privées avec les sous de l’Etat est un crime). Qu’on leur donne même les véhicules mais qu’on protège les vols organisés contre le patrimoine et les finances de l’Etat, le Burkina s’en porterait mieux.

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 14:59, par tass tass

      bravo MR ABDOU mon ami .
      courage !
      une question hors sujet peut ^Etre au PM .j’ai vu ce matin une 4*4 de la mairie de OUAHIGOUYA qui déposait des sacs de maîs dans les services et aussi certains services de la mairie .renseignement pris ,c’est sorti des boutiques temoins et sur une liste on octroi les services .est ce normal ? sont ils la baS pour se servir ?
      tass tass
      coordo .osc.nord
      www.osc -nord.org

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 09:31, par Kôrô Yamyélé

    ’’Toutefois, c’est certain, il y aura des grincements de dents. On pourrait penser que c’est une injustice, parce que finalement . . . .’’.

    - On s’en fou ! Le chefaillon qui veut un véhicule n’a qu’à le payer avec son salaire et laisser le bien du peuple, notre bien à tous !

    Moi aussi, j’ai été aigri dans le cadre du CDP par mes anciens camarades ODPistes non ? Il y a eu quoi ? Je suis retourné dans les champs. Je n’en suis pas mort pour autant ! Et aujourd’hui je roule en 4X4 baleine. Et je ne crains pas d’être arrêté par un policier parce que c’est pour moi et tous mes documents sont à jour et mon véhicule est équipé de tout (Triangle, extincteur, etc.).

    Je ne pleure pas à cause du gazoil qu’il faut y mettre. Et personne ne me contrôle en m’imposant une carte magnétique.

    Je bouge avec mon véhicule sans ordre de mission et je pars là où je veux.

    Et je ne fuis pas mes amis et mes parents comme mes anciens camarades ODPistes devenus aujourd’hui députés nommés par M. Blaise. Je ne fais pas semblant comme eux, de lire un document quand j’aperçois un parent ou un ami dans la circulation, juste pour ne pas qu’il m’interpelle parce que je crois qu’il va me poser un problème.

    Ces députés, mes anciens camarades sont ainsi. Ils fuient parce qu’ils ne veulent pas qu’on leur demande de petites aides. Pourtant nous autres,on est pas député mais on est tranquille et partout je ne fuis pas, et je suis respecté par les villageois de tous les environs !

    Par Kôrô Yamyélé

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 09:37, par Dimathème

    On a tous tapé des mains et des pieds à l’annonce de cette mesure mais, tout calcul fait, on a vite fait de revenir à la raison. ici au Faso, ce n’est pas possible.Pour preuve, malgré les textes interdisant l’utilisation des véhicules de l’état au délà de 21h et jours non ouvrables, il n’était pas rare de voir des véhicules avec n fond bien rouge circuler librement ans être inquiété par qui que ce soit. Le vendredi dernier j’ai regretté de ne pas avoir mon appareil photo sur moi devant le calipso. Deux véhicules 4x4 venaient juste de garer et dans l’un de ces véhicules, une pépé habillée...

    Secondo, les véhicules de service servent à envoyer les enfants à l’école, madame au marché et au salon de coiffure et l’ASCE ne fait rien. Hé ce sont mes impôts. Si l’ASCE veut, qu’elle fasse un contrôle inopiné ces jours-ci. Mais comme on le sait, ils vont s’appeler entre eux pour "hé djo, ne sort pas avec le véhicule hein, il y aura contrôle". Donner quitus à la population de crever les 4 roues des véhicules de l’état devant les maquis, bar et boite de nuit vous verrez.

    troisièmement, pourquoi cette mesure sera t-elle difficilement applicable ? A-t-on pris en compte les DR dans les régions, les préfets, hauts-commissaires ? Si le préfet où le haut commissaire doit attendre que le véhicule quitte le gouvernorat ma foi, la lenteur administrative a de beau jour devant elle. A Ouaga, il faut compter avec le wac. Il aura des véhicules où personne ne voudra mettre le pied...

    c’est bien hein mais nous attendons de voir car cette mesure sera très difficle à mettre en oeuvre. Du reste, remettez svp les véhicules garés à la police et à l’armée(gendarmerie au moins) car eux au moins, ils roulent pour notre sécurité et non pas pour les... On vous connait

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 11:46, par jonasan

      Crever les roues devant les bars, les maquis, ... Là je suis d’accord avec toi. Quand l’illustre Alexandre Zoungrana alors ministre de la fonction publique était aux commandes il avait souhaité que même la voiture privée d’un ministre ou d’un DG ne soit pas vue dans ces lieux. Quand il a vendu sa voiture privée, il a exigé un délai de 6 mois à l’acheteur pour que son véhicule ne soit vu en ces lieux. Je cite ce monsieur parce qu’il avait donné l’exemple du ministre à la hauteur de son pays. Ministre, il était au bureau à 7h00mn de par son propre véhicule ; le TPR n’ayant pas pu le condamner pour détournement a voulu vérifier si la liste de ses doctorats ne contenaient pas trous, il a alors apporté les preuves nécessaires. Je le cite parce qu’en matière d’utilisation des biens de l’Etat, aucun ministre n’a jamais atteint sa générosité.
      Pourquoi ce peu de respect à ce qui nous appartient à tous ? Le PM actuel, au moins dans çà, a le devoir d’imprimer une trace d’honneur - il sait pourquoi je le dis - dans le respect du bien commun. Pourquoi ce bradage sans retenue de la chose publique ? Pourquoi nos députés seraient mieux payés que leurs homologues européens ? C’est un crime contre l’humanité chers concitoyens. BREF, on a des preuves qu’on peut bien moraliser et gérer convenablement ce pays en pensant aux millions de citoyens qui n’ont même pas 3000 frs cfa par mois, mais est-ce possible actuellement ? J’en doute, j’espère seulement un miracle en 2015.

      repondre message

      • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 13:35, par Bensonne

        Et quels ont été les resultats atteints par ce fameux ministre ? Ehii, laissez les gens avec vos histoires à dormir debout. Pourquoi il n’a pas alors exiger la fermeture pure et simple des maquis ? Savez, je deteste les responsables qui se mêlent de la vie privée de ses subalternes ; et c’est le sport favori de beaucoup de gens au Faso

        repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 12:45, par Kôrô Yamyélé

      - DIMATHÈME, pourquoi tu parles de wack ? Ce sont des faussetés et c’est celà qui a gâté ton raisonnement !

      Ce sont les incapables qui se basent sur ces trucs cabalistiques !

      Ce sont les faux types qui en font usage pour soit disant forcer le destin ou contourner l’évidence.

      - Par exemple, un gardien de service, quelque soit sa puissance en soit disant Wack, ne pourra jamais remplacer le Directeur.

      Tout au plus, il va se contenter de flâtter les directeurs trop crédules et les exploiter, rentrer dans leurs bonnes grâces. C’est tout !

      - Il faut asperger du gazoil sur tous les wacks et le Burkina Faso s’en portera mieux ! Y en a marre de ces objets sales et répugnants ! ! !

      Il faut les parfumer au gazoil ! Partout ! !!

      Par Kôrô Yamyélé

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:19, par POL04

    Cette décision va bloquer le travail. Le poisson pourrit par la tête. Si on veut reduire le train de vie de l’Etat commençons la tête.Comment voulez-vous qu’un DG n’est pas un moyen de deplacement. Faites-le également pour ceux qui sont à la tête du pays. Pendant q’on paye des voitures de luxe pour les grands patrons on veut que ceux qui cordonnesnt les activités sur le terrain n’est rien. Attention aux décisions qui nous font reculer.
    POL 04 : quelqu’un qui ne pourra pas avoir un véhicule de service

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:28, par POL04

      Cette décision va bloquer le travail. Le poisson pourrit par la tête. Si on veut reduire le train de vie de l’Etat commençons par la tête.Comment voulez-vous qu’un DG n’est pas un moyen de deplacement. Faites-le également pour ceux qui sont à la tête du pays. Pendant qu’on paye des voitures de luxe pour les grands patrons on veut que ceux qui coordonnent les activités sur le terrain n’est rien. Attention aux décisions qui nous font reculer.
      POL 04 : quelqu’un qui ne pourra pas avoir un véhicule de service

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:24, par POL04

    Cette décision va bloquer le travail. Le poisson pourrit par la tête. Si on veut reduire le train de vie de l’Etat commençons la tête.Comment voulez-vous qu’un DG n’est pas un moyen de deplacement. Faites-le également pour ceux qui sont à la tête du pays. Pendant qu’on paye des voitures de luxe pour les grands patrons on veut que ceux qui coordonnent les activités sur le terrain n’est rien. Attention aux décisions qui nous font reculer.
    POL 04 : quelqu’un qui ne pourra pas avoir un véhicule de service

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 11:14, par Salowmoon

      Je ne crois pas que cette mesure signifie automatiquement la baisse du nombre de véhicules affectés aux différentes institutions ou ministères.

      Cette mesure de mon point de vue a pour objectif de réduire les abus (voitures qui servent pour les tâches ménagères...), de favoriser la gestion saine et concertée du matériel roulant (des missions bloquées parce qu’un quidam refuse de manière égoïste de céder son véhicule juste pour dépanner l’équipe...), de réduire les coûts (la dotation de carburant sera gérée de façon plus transparente, les frais de maintenance et de réparation seront facturée légalement...).

      Cela dit, l’application va donner lieu à des gymnastiques administratives au cours desquelles les big boss continueront à tirer profit du système parce qu’on ne change pas les pratiques de 20 ans de mauvaise gouvernance en un tour de bras.

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:27, par tièkadiyé

    Encore une mesure spectaulaire ! Commencez par bien gérer les dotations en carburant. TZ a bien essayé il n’y était pas encore parvenu mais au moins il a eu le mérite d’avoir fait quelque chose.

    Luc, il faut bien réfléchir à l’applicabilité de cette mesure. On ne peut pas gérer un pays dans la spontanéité. Il faut murur toute décision avant de penser à son application.

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:49, par dôgô youl

      C’est quand même curieux que des gens applaudissent cette mesure sans trop comprendre. C’est une mesure qui est contre productive et provoquera des blocages inutiles. C’est comme la mesure de contrôle pendant les week end. les gendarmes récuperaient les véhicules les samedi et les gardaient pendant près de 6 mois voire une année entière. Alors qu’il suffisait de remettre le véhicule le lundi et faire un rapport a qui de droit pour que les sanctions prévues soient prises si nécessaires.

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 10:56, par article 37

    Luc commence à faire comme Tertius. Lui qui nous a tant chanté la bonne gestion des véhicules de l’état. A partir de maintenant, les véhicules appartiennent aux services et non aux chefs de services. Certainement inspiré du feuilleton affaires publiques, il y a des gens qui refusent de reconnaître la réalité. On verra si quand même le chef de service n’utilisera pas ce véhicule pour des besoins hors cadre de travail.

    Demandez moi d’aller travailler à Bobo avec un véhicule de l’état et pendant les trois semaines, si je dois revenir à Ouga un weekend, je revienne en car ou que pour aller à la guinguette, j’aille en mobylette.

    Je suis un acteur du privé, et le véhicule qui est mis à ma disposition, je vais dans mon village avec. J’ai une dotation mensuelle de carburant.

    Je sens que bien de cadre seront démotivés et iront vers le privé.

    Quand on nous chante de gestion axé sur les résultats, on doit accepter toutes les conditions du système.

    Vous obtiendrez des résultats certes, mais les effets pervers seront que certaines personnes resteront chez eux les samedi ou dimanche, pour laisser les véhicules de service à leurs lieux de stationnement.

    La présidence du faso qui à elle seule en moins de 6 mois a acquis 20 mercédès de très haute classe, personne de voit ça dhè. Ce n’est pas le coût de ces véhicules qui posent problème.

    D’abord l’entreprise qui les fournie est la seule à pouvoir en faire la maintenance : entretien assurée par elle.
    En assurances, en maintenance, en caburant, ces véhicule coute aussi cher au bout de deux années d’utilisation.

    Chaque fois qu’un ministre, un PM, un PF, un gouverneur doit se déplacer, on mobilise combien de véhicules pour l’accompagner ? On mobilise combien de policier pour l’accompagner. C’est ça le train de vie de l’état.

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 11:36, par win

    C’est de la poudre aux jeux ! Beaucoup de véhicules appartenant à l’Etat sont maintenant banalisés ! Il y’a en même qui quitte leur fonction véhicule en main !

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 11:46, par GANDHYY

    Bonjour a tous,
    Que la situation du CDP sente le soufre ne nous émeut pas du tout. Cela nous réjouit au contraire. Car aucun membre du CDP (de BC au petit militant du village) ne travaille pour le bien de la population mais plutôt pour son bien. Ils s’enrichissent pendant les campagnes électorales, occupent tous les postes électifs et administratifs. Ils construisent de grands bunkers, roulent dans les grosses voitures et attrapent les belles femmes. Ils reçoivent les honneurs, voyagent régulièrement à l’extérieur en première classe, inscrivent leurs enfants dans les universités prestigieuses pendant que nos étudiants se réveillent à 4 heure du matin pour s’arrêter à la fenêtre des amphis pour recevoir des cours inaudibles par manque de sono et sont récompensés par des notes inferieurs a Phi. Ils se soignent dans les meilleurs hôpitaux en Europe pendant que le bas peuple meurt de méningite et de paludisme.
    Que le CDP implose pour qu’une opposition sérieuse et forte s’installe comme l’avait prédit NZ pour mettre fin a la dévolution monarchique du pouvoir comme SD s’était érigé contre quand lui-même voyait sa place de 2eme épouse partir en fumée au profit du petit président (conseiller spécial à vie à la présidence du Faso de la famille Compaoré et des amis).
    Nous disons que ce genre d’élucubration journalistique ne nous intéresse pas. Pour dire après que l’on était dans le secret des Dieux. La rumeur de la démission de RMCK devrait vous appendre a nous laisser tranquille si vous n’avez pas d’information pertinente pour nous. Jouer à l’apprenti sorcier nous écœure et augmente notre douleur. L’espoir de la jeunesse et de tout le peuple a été enseveli avec la mort de Tom Sank. Tôt ou tard la vérité jaillira et les coupables seront punis. Nous ne voulons plus de sang versé d’un seul Burkinabè à cause du pouvoir. Vous avez dit que la démocratie était le meilleur système de gouvernance alors appliquez le dans toute sa plénitude comme vos maitres de l’occident.
    Démocratie = alternance. A bas ceux qui bâillonnent leur peuple !!!!
    Que Dieu bénisse le Burkina.
    Bonne journée a tous.
    GANDHYY

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 12:36, par ZORRO

      Bonjour à tous. Je suis très surpris que beaucoup des "Lepays-nautes" applaudissent cette mesure. Si l’objectif visé est noble, la mesure ne demeure pas moins populiste, inapplicable et contreproductive. C’est à se demander si les technocrates du ministère ont été consultés sur cette question.

      Je prends l’exemple d’un patron d’une société privée qui décide de payer un seul engin pour son coursier et son comptable qui doivent s’organiser pour l’utiliser. Si ce patron économise dans le coût d’acquisition et d’entretien, il perd en efficacité. Lorsqu’un client dira au comptable de venir prendre un chèque, que fera-t-il si le coursier est déjà sorti avec l’engin ? Et lorsqu’on appellera le coursier pour qu’il aille récupérer un pli urgent, que fera-t-il si le comptable est déjà sorti avec l’engin ?

      C’est certes un exemple facile mais transposé dans la fonction publique, on voit tout de suite que ça va poser problème. Déjà que cette fonction publique manque d’efficacité, certains fonctionnaires accuseront l’absence de la voiture pour rester dans leur bureau et jouer aux cartes.

      la solution de consiste pas à supprimer les voitures individuelles, mais de revoir les critères d’affectation de ces voitures et d’améliorer le contrôle de leur utilisation.

      Tertius ZONGO avait enclenché une lutte, il suffisait tout simplement de la continuer et de l’intensifier.

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 12:56, par sidzabda

      chers amis, il n’y a pas lieu de s’exiciter. le régime actuel est a bout de souffle etil n’a aucune idée novatrice. et pire quand on veut faire echouer quelqu’un on lui fait prendre des décisions contre nature. Tertius a instauré la Tomcard, allez a Pô, elle ne marche pas que doit-on faire ? l’utilisation des engisn de l’état est decrété pendant ce temps toutes les nouvelles acquisitions sont banalisées. qui paie le lourd tribut ? comme on le dit "l’arbre que la tempête va arracher ne voit pas l’orage qui se prépare a l’horizon". le CDP et son Blaise vont mourir de leur belle mort.

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 13:45, par Bensonne

      Mon cher(e) GANDHYY ; tu es tombé (e) sur la tête ou quoi ; tu n’as pas lu l’article avant d’écrire ça ?

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 13:56, par Youl Basidou

      Ceux qui prétendent que les utilisateurs des véhicules "fond rouge" ou autres véhicules banalisés (fond blanc IT) paient de leurs propres poches pour l’entretien de ces véhicules sont des fieffés menteurs comme des arracheurs de dents. En fait,généralement c’est plutôt le contraire qui se passe et j’ai des exemples à la pelle y compris au ministère des finances du tout-puissant beau-frère national.Des DG, DAAf, chefs de projet et même des petits chefaillons de service font réparer leurs propres véhicules (qu’ils ont le plus souvent acheté avec l’argent de la corruption) et font mettre sur les factures les références du véhicule de l’État ou du projet et le tour est joué puisque la dépense est payée par la suite par le budget de l’État ou par celui du projet, c’est-à-dire par vous et moi. Mon garagiste qui croyait me rendre service en me donnant de bons conseils pour me permettre de payer la facture de réparation de ma vieille 190 m’a fait récemment un témoignage scandaleux preuves à l’appui : la maitresse (pas sa femme) d’un chef de projet d’un ministère de gros projets a fait remplacer le moteur de sa voiture et retapé la peinture de cette même voiture dans son garage mais la facture a été payée par le projet. Plus grave le gestionnaire financier qui voulait lui aussi profiter de la situation a fait doubler ladite facture que le garagiste a déflaqué plus tard pour lui. Avec des pratiques de ce genre on nous parle de projet de développement, de SCADD et d’émergence. Le comble est que mon garagiste trouve cette pratique normale puisque pour lui il s’agit d’avantages normaux de la fonction. Pour moi cette mesure sur les véhicules de l’Etat est tout simplement de la poutre dans nos yeux qui, quant au fond, ne va rien changer. Les voleurs de la République vont continuer à nous voler et à nous narguer de même que leurs maitresses. Mais c’est très bien pour les burkinabè qui adulent et célèbrent le plus souvent ces mêmes voleurs.

      repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 15:22, par anta

      Le Consortium des Dealers de Parcelles(CDP) n’a rien vu d’abord !Qu’on y sente du soufre n’a rien d’anormal puisqu’il flirte avec Belzébuth le prince de l’enfer.Qu’il aille donc au Diable !

      repondre message

  • UNE NON DECISION !

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 14:18, par unouagalais

    encore un vrai problème qui est résolu de la mauvaise façon ! laisser la proie pour son ombre est bien ce dans quoi LAT et son gouvernement excelle. on épargne les ministres, les sg pour se défouler sur les dg, daf et autres. ne perçoi pas pas la logique de cette mésure. est ce parce que le groupe des dg entretient moins bien les voitures qu’ils n’en auront plus ? à combien s’élève la dernière folie de notre gouvernement par rapport aux voitures ministerielles ? n’est pas là un moyen pour amortir les charges qui seront liées à leur fonctionnement ?

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 14:51, par Bouglass

    Je veux juste savoir pourquoi autant de réculs et reculades alors que tous les bilans annuels concluent par "nous progressons" ?
    Quand est-ce que chaque agent de l’Etat sera appelé à sortir le matin avec sa table(bureau) pour se rallier à l’arbre le plus ombrageux faisant office de bureau ? Je me dis qu’à force de chercher par où et comment serrer la ceinture, on en viendra à décréter que les immeubles sont budgévores et qu’il faudra travailler à l’ombre des caïlcédrats géants ou à la belle étoile et de manière manuelle à la Cromagnon.
    Vivement que cette période arrive pour que nous mesurions à sa juste valeur notre progression dans tous les domaines.

    repondre message

    • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 17:41, par bili-bili

      Vous parlez ; le problème est que "COMMENT VA FAIRE MOI MON DG" ??.OK ..que cette mesure s’applique à tous" pas d’application de text "DEUX POIDS DEUX MESURES" ; de la presidencejusqu’au premier ministère, le ministère des finances, jusqu’aux institutions.Il n’yaura pas de SUPER DG, un directeur aux finances,au tresor, à la DGCOOP à le même titre qu’un Directeur à l’action sociale, au sport, droit humain.

      repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 17:39, par rasta

    Tass-Tass, arrête d’être aigri. Crois tu que tout Burkinabé n’a pas le droit d’acheter dans une boutique témoin ? Il y’a mieux à faire que de perdre le temps au PM pour ces sujets creux et sans objets. On se connait attention à ce que tu dis et fais. Portez vous bien à Ouahigouya et bon debut d’hivernage à tous mes parents

    repondre message

  • UTILISATION DES VEHICULES DE L’ETAT 15 mai 2012 18:53, par Bouglass

    La mesure ne sera jamais appliquée car les DG trouveront les idées nécessaires pour la contourner vu que il n’y aura pas de suivi. Qui osera vérifier l’effectivité de la mesure ?
    Vous croyez que ces gens prompts à planquer des fétiches dans leurs bureaux et prompts à remplacer le fauteuil de leur prédecesseur par un plus personnel et travaillé par un marabout vont partager un véhicule avec n’importe quel quidam de leur service (un ennemi potentiel prêt à le waké au profit d’un autre) ?
    Ils tiennent à leurs véhicules sous les sièges desquels ils planquent des talismans et des fétiches censés les protéger de toute malveillance.

    repondre message

Copyright Les Editions Le Pays | SPIP