Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

En réponse à :

SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU
Publié le 26 mai 2012 à 16:32

je suis un ami voisin de abdoul jai entendu et écouté ce problème avant cette publication au journal le pays,et je ne cherche pas a prendre parti dans ce litige,mais cette maman est une maman (...)
]
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.




25 Messages

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 02:49, par Passakfiglem

    Je sens que ce monsieur de Abdoul Karim Kouraogo (fils) est un menteur. D’ailleurs c’est un vaut rien. Qu’il se cherche aussi sa parcelle pour y aller avec sa mère s’il est un homme. La justice n’a fait que dire le droit. Et comme les gens pensent que maintenant c’est la pagaille et qu’il suffit de crier et puis la population sort pour leur rendre justice, ils osent faire écrire de telles choses. Le vieux Kouraogo a bien le droit de vendre sa parcelle pour se soigner car c’est lui qui l’a acquise. Sa femme est sûrement l’une de ces femmes canailles qui ont fait des pieds et des mains pour opposer les enfants à leur père en vue de leur récupération. Mais Dieu voit tout et est Juste.

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 10:02, par Tapsoba

      SVP,quelle est votre perception de la famille,au sens réduit du terme mari-femme-enfant ? En d autres termes,qu’est qu une famille et quels sont les devoirs et droits dès lors qu on est membre d une famille selon le code de la famille et de la personne au Burkina faso ? Le fils peut-il quitter la cour familliale avec sa mère qui n est pas divorcée de son mari ?

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 19:59

      Tu sembles être au coeur de l’affaire puisque tu te permets de traiter certains protagonistes de vauriens mais si j’avais un conseil à te donner,serait de faire preuve de retenue car la situation est tellement dramatique que je ne m’engagerais pas sur la même voie que toi.
      Pauvre de toi et m..erde

      repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 09:06, par Kôrô Yamyélé

    - GERMAINE ; toi aussi tu fais partie des journalistes de LE PAYS que nous adminrons. Du courage.

    Concernant ce huissier, il faut le traîner devant les tribunaux pour ’’violence et voie de fait’’.

    - Et puis GERMAINE, toi et tes camarades de LE PAYS, organisez un voyage dans ma ferme pour un séjour de repos, avec ’’sosoaga’’ ponctuel, et vous allez découvrir comment la nature est belle en début de saison pluvieuse.

    Les perdix, les tourterelles, les moineaux et autres oisillons, tous sont contents et piaillent à longueur de journée. Et mes pintades pondent actuellement, vous aurez plein d’oeufs pour vos omellettes !

    Plusieurs fruits sauvages sont en maturité (raisins, etc.) ou prêts de l’être. C’est naturel et on ne les murit pas avec du carbure car ils mûrissent sur l’arbre.

    J’ai aussi conservé quelques pots de miel que vous mettrez dans votre pain le matin au petit déjeuner. Bien sûr avec le lait frais et bien bouilli de mes vaches, vous déjeunez naturel !

    - Pour ceux d’entre vous qui aiment la pêche, il y a un grand marigot intarrissable qui borde ma ferme du côté Ouest en longeant le côté Sud. Il y a plein de poissons dedans (Carpes, sillures, etc.). Ils peuvent passer un peu de leur temps là-bas pour un barbecu de poisson grillé le soir.

    - Je peux aussi offrir une séance de braconnage nocturne pour ceux d’entre vous qui raffolent de chasse.

    La chasse est fermée il y a quelques temps, et il va falloir faire clandestinement pour ne pas avoir le forestier sur le dos.

    Une bonne biche dépecée en cachette dans un de mes magasins et boucannée ne vous fera pas de mal.Ou bien ?

    - Alors, décidez ; moi je vous attend.

    Par Kôrô Yamyélé

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 10:53, par josibinere

      bien intéressant et d’ailleurs tentant ton programme !!!! je peux me joindre à vous ?

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 12:04, par Kanzim

      Kôrô Yamyellé : j’ai passé 15 minutes de mon temps de travail, à rêver suite à votre invitation dans votre ferme. C’est encourageant de voir des intellectuels s’adonner au travail de la terre, créer des emplois et démontrer que malgré le cyanure et le mercure des orpailleurs et sociétés minières, malgré les sachets plastics, on peut se créer en travaillant, un environnement sain qui rallonge la vie, tout en donnant des emplois aux jeunes et aux femmes, le tout loin de l’incurie possible de certains huissiers et autres spéculateurs de terre. Maintenant si vous voulez que les gens du journal Le Pays viennent dans votre ferme, il faut veiller à remplir certaines conditions. Car au sein de l’équipe de ce journal, vous avez des cacahuètophages comme Germaine Kéré dont j’apprécie les écrits aussi. Cultivez donc beaucoup de cacahuètes, et vous serez sûr de l’avoir. Protégez ou faites planter le baobab, car de baobabocoles, on en troue au journal Le Pays, comme Ouoba Bondi. Le baobob étant le refuge sacré et naturel en cas de danger Enfin, au lieu de barbecue de poisson, proposez plutôt du barbecue de crapauds, des crapauds boucanés et sautés, et soyez sûr que la locomotive du journal se précipitera chez, vous ; cette locomotive qui depuis qu’elle a quitté la partie septentrionale du Burkina, n’arrive pas en bon crapaudivore, de trouver à satiété les crapeauds dont elle raffole. Ceci dit, je constate qu’il y a des internautes qui vous demandent des conseils pour créer comme vous, des richesses à partir de la terre. Il serait vraiment bon que vous partagiez votre riche expérience avec eux.

      repondre message

      • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 18:31, par Anonyme 1

        Donc vous croyez à tout ce que le Kôrô vous raconte quoi ? J’aurais pu vous dire qui il est mais je ne le ferai jamais. C’est juste un qui écrit à partir de la ville de Ouaga. (Seule précision que je peux vous donner).
        Ce sont des élucubrations d’un individu, rien d’autre de sérieux.

        repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 12:40

      avant tout il faudrait nous donner la situation géographique de ta ferme,le kôrô hein...
      Kôrô,vous aussi on vous demande de répondre à un article et vous venez faire votre publicité,quand les petits du forum vont vous interpellez, vous allez dire qu’ils vous insultent.

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 15:27, par Tapsoba

      Mais Mr Kôrô,Il a fallu qu’une Germaine soit auteur de l article pour que vous fassiez cette invitation aux journalistes de "lepays" sans faire allusion à vos co-internautes ?

      repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 09:10, par Tapsoba

    Et où réside ou résidera le chef de famille ,lui qui tient à liquider le bien famillial et sûrement manipulé ? Mon frère,si vous creusez encore plus,vous trouverez qu il y a probablement un troisième larron dans cette affaire que votre géniteur vous a caché.Une nouvelle conquête avec qui ,il voudrait convoler en noce sur votre dos.Ce monde est vraiment féroce.

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 13:16, par uncitoyen

      Tapsoba, si le vieux arrive à vendre la parcelle ,il ira loger maintenant dans les non-lotis.Ils sont beaucoup ceux qui vendent leur parcelle et migrent de non-lotis en non lotis

      repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 09:56, par Moussbil

    Mon frère, c’est très regrettable que la Maman ait été blessée si ce que tu dis est vrai. Mais saches que si tous ces problèmes arrivent c’est par vous votre faute. Il y a un véritable problème entre ton père et ta mère. Et vous au lieu de vous comporter en médiateur pour les concilier, vous êtes aller vous aligner derrière votre Maman pour combattre votre Papa. Donc du coup le Papa ne se reconnaît plus en vous. Sinon comment comprendre que toi après être marié tu sois toujours dans la cour de ton Papa. Si ton père avait fait pareille, toi tu serais dans la cour de ton grand père. Même vous, vous avez des ambitions voilées. Si Papa et Maman ne sont plus de ce monde, vous allez vendre la parcelle. C’est ce scenario que tu as tracé et comme Papa veut te devancer, ça pose problème.
    Je vous propose le conseil suivant :
    Negocier avec Papa et son huissier pour qu’ils vous achetent une parcelle vers KARPALA après la vente de celle du secteur 29 et làbas, vous construirez à nouveau.
    Si l’altercation entre Papa et Maman s’est soldée par une blessure de la Mère, permettez moi de vous dire avec tout le respect que j’éprouve pour Maman qu’elle ne semble pas facile. Papa a dû enduré de telles souffrances toute sa vie et ne peut plus supporter. Nous connaissions la femme africaine docile, soumise, qui ne dit jamais un mot plus haut que l’autre donc ne pouvait oser affronter frontalement un homme aussi petit soit t il mais aujourd’hui tout a changé.
    VOILA D AILLEURS POURQUOI IL Y A BEAUCOUP DE DIVORCES MAINTENANT ET ALLER LA PROSTITUTION

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 10:48, par Alasko

      "Je peux aussi offrir une séance de braconnage nocturne pour ceux d’entre vous qui raffolent de chasse.

      La chasse est fermée il y a quelques temps, et il va falloir faire clandestinement pour ne pas avoir le forestier sur le dos".
      Ces propos sont de Kôrô Yamyélé. Avec tout le respect que j’ai pour vous en tant que doyen des forumistes, je suis vraiment touché de lire de tels propos. Il est claire, au regard de ce que vous avez écrit que vous êtes un braconnier et cela est très grave.Certainement que vous le saviez pas et c’est l’occasion pour moi de vous le dire : vous êtes une référence pour de nombreux jeunes de mon âge,habitués du forum(ne serait ce que pour lire les commentaires), en termes d’analyses pertinentes. Je vous prie, pour le respect de la nature, de ne plus écrire ce genre de choses.Big respect

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 10:53, par mama

      c’est qui , qui parle ainsi . si tu n’a pas vecu dans une famille dechiree ou le pere dilapide les biens dehors sans se soucier de l’education de ses enfants sans meme penser leur donner a manger et battant ou denigrant sa femme pour autruis on ne paut que parler ainsi.les femmes se taisent et encaissent mais vous ne vous etes jamais posee la question de savoir pourqoui elles reagissent maintenant ? c’est cette passivitee qui et ces annees de silence qui se muent en revolte . faite le tour des foyers vous verrer les brimandes subit par les femmes. je vous demande d’etre humain et de savoir raison garder car a cette allure les annees avenir serront pires.

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 11:03, par Passakfiglem

      Je suis trop d’accord avec toi Mousbil. Haro sur les femmes matérialistes et les fils manipulés, bêtes, incapables et matérialistes comme leur mère.

      repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 11:40, par Passakfiglem

      Caution ! Mousbil ! Je te soutiens.

      repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 10:06, par Bienvenu NEBA.

    Si ce monsieur est vraiment votre père, ne vous opposez pas à la vente de cette parcelle. Quittez au plus vite ce lieu, trouver un terrain en zone non lotie et refaite votre vie tranquillement avec votre épouse. Ces histoires de parcelle finissent toujours mal. Courage à vous.

    repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 11:11, par jonasan

    Des citoyens commencent à penser que les internautes se mobilisent pour du n’importe quoi. Un huissier aurait (ce monsieur est rusé à ne pas affirmer dans ses propos) frapper ta mère pour une histoire de parcelle. Nous ne nous interférerons pas dans cette histoire de famille. Tu as posé une plainte en justice et tu vois déjà que tu vas perdre ? alors, retires ta plainte. Et mets çà dans ta tête que cette plainte concerne l’acte de "frapper" et non la vente de la parcelle.
    Quand tu vois quelqu’un qui s’est sacrifié 30 ans durant pour bâtir une maison décider un matin de la vendre c’est qu’il y’a une raison valable.
    Mon oncle retraité a décidé de vendre ses cours. Mes cousins sont venus me requérir pour aller voir leur papa pour arrêter les ventes. Quand je suis arrivé chez le vieux c’est comme s’il savait ; avant que je n’ouvre ma bouche il a exposé l’irresponsabilité de ses enfants (qui se battaient déjà, certains brandissant même des coupe-coupes, sur l’héritage de ses cours de son vivant alors que personne n’a ni une parcelle, ni une cour) ; il nous a raconté comment il a acquis ses parcelles et avec quoi il a construit. Fonctionnaire-cadre il mangeait une fois par jour et du "souma" (petits pois) parce que çà remplit le ventre et avec un peu d’eau çà passe alors qu’aujourd’hui avec leurs centaines de mille francs par mois, ils ne font que boire la bière et fréquenter les alimentations. Il dit avoir décidé de garder la seule maison où il habite et à son décès et de de celui de sa femme, ils n’ont qu’à la vendre puis se partager.

    repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 13:11, par uncitoyen

    ah c’est grave,Abdoul karim kouraogo que veux-tu ?
    Un enfant qui ne s’entend pas avec son père et cela à cause d’un bien du père mais c’est doublement grave.
    Abdoul karim, ne te laisse pas manipuler par ta mère,si réellement la parcelle est pour votre père alors laissez lui la vendre s’il veut.
    Abdoul karim ,je vois ;tu crois que la parcelle est pour tous vous.Il faut être un homme comme kôrô yamyélé et ne pas compter sur le bien d’autrui même sur le bien de ton père.

    Par ailleurs je t’encourage à suivre de près la plainte que tu as déposé contre ce huissier voyou.

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 19:35, par KONATE

      je m’excuse au prés des forumiste je veux apporté ma contribution.je pense qu’un huissier de justice agit en fonction d’un titre exécutoire ce que monsieur KOURAOGO dit me semble faux il dit que sa maman a été tabassé par l’huissier et avant ça que l’huissier était accompagné de la police allez y me comprendre ça ! la police accompagne l’huissier pourquoi ? c’est pour parer à ces genre de situation.voilà ma contribution je vous remercie.

      repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 13:24, par Tocsissida

    Si le vieux Kouraogo est confronté à des problèmes qui l’obligent à vendre sa parcelle pour faire face, si c’est une question de survie et il n’a pas d’autres alternatives, il peut vendre sa parcelle. Je peux comprendre Que sa femme se plaigne. Mais son fils Abdoul Karim ne peut pas prétendre devant son père que la parcelle est un bien familial. Est ce que si lui Abdoul Karim avait une parcelle et voulait la vendre son père pouvait s’y opposer ? Il a intérêt à se réveiller de son sommeil de vaut rien et préparer son avenir au lieu de compter sur l’héritage de son papa. Si son père avait cette vision ils seraient tous toujours dans la parcelle de son arrière grand père. Ce sont des enfants comme lui qui tuent leurs pères pour hériter des biens qui vont jamais les servir dans tous les cas. Un homme ( père de famille) digne ne se rabat pas sur les biens de son père.

    repondre message

    • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 13:53, par article 37

      L’article n’est pas bien cousu. Ce qui est dit est trop facile pour donner raison. En droit i l ya aussi le principe du contradictoire.

      je ne peux pas comprendre que le père soit malade, que l’oncle soit devenu propriétaire et l’oncle et le père s’associent pour vendre une même parcelle.

      Je respecte la colère d’un playant, mais je pense qu’il manque des pièces au dossier. Ce n’est pas la peine d’incriminer la justice qui ne dit le droit qu’en regard à des textes et non des sentiments.

      Il va falloir que nos compatriote s’approprie ce droit en lisant les textes

      repondre message

      • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 25 mai 2012 16:39, par ESCLAVE

        Je ne voulais pas reagir dans cette affaire de famille mais c’est le fait que MOUSSBIL dit que le fis pouvait s’entendre avec le huissier il vont vendre la parcelle et revenir payer une parcelle à KARPALA que je ne suis pas d’accord, car une parcelle du 29 ne peut plus payer parcelle à KARPALA (c’est juste une information) à moins que cette parcelle ne soit bien construite.

        repondre message

        • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 27 mai 2012 15:35, par Le legislateur

          c ’est regretable que le burkinabè après "l’affaire Kima ET LE MINISTRE DE LA JUSTICE" croit que le mansonge pourrait lui apporté fruit. je ne ligifère pas sur cette affaire. ce qu j avait à dire est que les journaliste on besoin d’une formation sur le principe de " la présomption d ’innocence". ce principe qui depuis 1787 est inscrit sur la déclaration des droits de l’homme dont le Burkina Faso a ratifié est bafoué à longueur de journee par les burkinabè, pire ce sont les journalistes qui atissent la flamme. ce titre incrime déjà l’huissier qui n a peut etre pas touché au cheveux de cette vielle. il était accompagner de policiers et les policiers l’on laisser battre cette dame jusqu’à blaisser. Monsieur pardon, nous ne sommes pas bête pour te croire. Me Moumouni TRAORE est une personne digne, de bonne maralité, respectueux pour commettre pareil cas.

          repondre message

  • SECTEUR 29 DE OUAGADOUGOU 26 mai 2012 16:32, par le phylo

    je suis un ami voisin de abdoul jai entendu et écouté ce problème avant cette publication au journal le pays,et je ne cherche pas a prendre parti dans ce litige,mais cette maman est une maman courageuse,elle se bat nuit et jour pour ses enfants.la justice burkinabè pour la reconquète de sa légitimé vis a vis de nos populations assoifés de justice doit tout faire pour dire le droit dans cette affaire.J’attire l’attention du président du faso et de nos autorités pour plus de justice sociale.MERCI la paix pour notre cher pays

    repondre message

Copyright Les Editions Le Pays | SPIP